VOUS LISEZ : Canada | Road trip de 8 jours en Nouvelle-Écosse
Partager

Canada, Nouvelle- Écosse

Canada | Road trip de 8 jours en Nouvelle-Écosse

Ce voyage en Nouvelle-Écosse, c’est un peu le clap de fin sur nos deux années de PVT. Cette province nous a permis de découvrir une nouvelle facette du Canada, qui ne fait que confirmer notre amour et notre attachement pour ce beau pays.
Située à l’est, sur la côte Atlantique, la Nouvelle-Écosse fait partie avec l’Ile-du-Prince-Edouard et le Nouveau-Brunswick, des provinces maritimes du Canada.

Road trip en Nouvelle-Ecosse
Clique ici pour découvrir notre itinéraire sur Google Maps

Dans la deuxième plus petite province du Canada, les cultures sont plurielles. L’héritage européen des écossais, des anglais et des irlandais se mêlent à l’influence autochtone des Micmacs ainsi qu’à celle des acadiens. Un multiculturalisme très net qui caractérise l’ensemble de la province.

Hormis cette richesse culturelle, nous avons aussi pu constater la beauté de ses paysages.
De ses côtes façonnés par les vagues de l’Atlantique, au charme de ses petits villages de pêcheurs colorés, en passant par ses splendides forêts peuplées d’orignaux, d’ours ou encore de coyotes, tout, nous avons tout aimé de cette partie-là du pays !

Pour t’aider à organiser, à ton tour, un road trip en Nouvelle-Écosse, nous te partageons ici notre itinéraire détaillé, nos conseils de voyage ainsi que notre budget.


 

Jour 1 – Arrivée à Halifax

C’est depuis Montréal que nous rejoignons Halifax en avion. Si le vol est relativement court (moins de deux heures), nous devons ajuster nos montres et rajouter 1 heure.
C’est sous la pluie que nous découvrons Halifax pour la première fois. Qu’à cela ne tienne, après une rapide balade brumeuse sur son front de mer, nous décidons de nous abriter au Musée Maritime de l’Atlantique. Un musée que nous avons adoré et dont on vous parle dans notre article sur la capitale néo-écossaise. D’ailleurs, je t’invite vraiment à le consulter pour découvrir les autres activités que nous avons fait ce jour-là.Halifax | Road trip en Nouvelle-Écosse

Halifax | Road trip en Nouvelle-Écosse
Halifax | Road trip en Nouvelle-Écosse
Comme prévu, nous avons ensuite pris la route en direction du Nouveau-Brunswick. L’idée était de faire un dernier road trip au Canada et découvrir ces deux provinces avant notre retour en Europe.

 

Jour 2 – Pictou & l’Ile du Cap-Breton

Après 6 jours de road trip au Nouveau-Brunswick, nous quittons donc Moncton pour retourner en Nouvelle-Écosse et commencer la découverte de cette province. Ce jour-là, notre seul plan était de tranquillement effectuer les quelques 400 km qui nous séparaient de l’Ile du Cap-Breton.
Pour ce faire, nous avions décidé d’emprunter le Sunrise Trail, une route scénique qui longe la côte nord de la province et permet de profiter de paysages magnifiques tout au long du parcours.
En chemin, nous avons profité de l’heure du déjeuner pour nous arrêter à Pictou, berceau de la Nouvelle-Écosse. C’est dans cette ville qu’arrivèrent, en 1773, les premiers immigrants écossais à bord du navire Hector dont on peut d’ailleurs apercevoir la réplique dans le petit port du village.Pictou l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Pictou l Road trip en Nouvelle-Ecosse
Pictou l Road trip en Nouvelle-EcosseÀ Pictou, de vieux édifices en brique côtoient les petites baraques colorées du front de mer. Contrairement au Québec, où français et anglais se partagent l’affiche, ici c’est le gaélique qui accompagne la langue de Shakespeare sur les panneaux de signalisation. En franchissant la porte des boutiques de souvenirs du village, on croirait s’être téléporté directement en Écosse : tartans, objets à l’effigie du drapeau écossais, vêtements en laine… Tout y est ! Pictou l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Pictou l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Bonne adresse à Pictou : le Harbour House et sa belle terrasse. Un endroit très sympa où j’ai pu déguster un délicieux lobster roll !

Pictou l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Après ce petit arrêt à Pictou (dont on fait vite le tour), nous avons continué notre route vers le Cap-Breton. Une fois arrivés sur l’île, nous avons, pour la deuxième fois de la journée, emprunté une route scénique. Il s’agit cette fois du Ceilidh Trail, le long de laquelle nous n’avons capté à la radio que des stations diffusant de la musique celtique. On s’y croirait !
Ce n’est qu’en fin d’après-midi que nous avons commencé à rouler sur le Cabot Trail, une route reconnue pour être une des plus belles au monde, en vue de parcourir la randonnée incontournable du parc pour le coucher du soleil : le Skyline Trail. La suite, je te laisse la découvrir dans notre article consacré à l’Ile du Cap-Breton et son Cabot Trail.

Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Jour 3 – L’Ile du Cap-Breton & le Cabot Trail

Nous avons consacré toute cette journée à explorer l’île et le parc national des Hautes-Terres-du-Cap Breton. Qu’il s’agisse de parcourir le Cabot Trail ou de s’aventurer « hors des sentiers battus » sur l’extrémité de l’île, nous avons été conquis par cette région-là de la province. Ce ne fut probablement pas la journée la plus reposante de ce road trip puisque nous avons enchainé les randonnées et les découvertes, mais ce fut incontestablement la plus belle !
Pour tout savoir de cette journée et découvrir nos conseils pour organiser un road trip sur cette île, c’est par ici.
Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Jour 4 – Cabot Trail & Peggys Cove

La première partie de cette journée, nous l’avons passée à parcourir les derniers kilomètres du Cabot Trail. Une fois de plus, les panoramas sont superbes avec la mer à perte de vue et ce bleu profond, on ne peut s’en lasser ! On traverse les derniers lacets de la piste Cabot et puis, s’en est fini de cette route magnifique.Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap-Breton l Road trip en Nouvelle-Ecosse
Arrivés à Port Hastings, porte d’entrée de l’Ile du Cap-Breton (enfin en l’occurence de sortie pour nous), nous décidons une nouvelle fois d’emprunter la route la plus longue qui longe la côte. C’est la première fois depuis le début du road trip qu’on se lasse un peu de conduire. Les paysages ne sont plus si incroyables, 4 heures de route nous séparent d’Halifax et il y a peu de points d’intérêt en chemin…

Road trip en Nouvelle-Ecosse
Un cimetière de bateaux quelque part sur la route…

Un peu plus tôt, on avait réservé un Airbnb à Bedford, près d’Halifax. De là, nous n’étions plus qu’à une quarantaine de minutes de Peggys Cove, un incontournable de la province que nous voulions découvrir pour le coucher du soleil.
Situés dans la baie de St. Margarets, Peggys Cove est un petit village de pêcheurs pittoresque. Alors oui, c’est très touristique, mais franchement ça serait dommage de passer à côté. Avec son phare, ce lieu est même l’un des plus photographiés au Canada. Perché sur un lit de rochers immenses, ce village est juste d’une incroyable beauté !Peggys Cove l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Peggys Cove l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Peggys Cove l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Peggys Cove l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Peggys Cove l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Peggys Cove l Road trip en Nouvelle-Ecosse
C’est aussi à Peggys Cove, plus précisément à Whalesback et à Bayswater, que l’on peut découvrir les deux monuments érigés en hommage aux victimes du crash du vol 111 de la Swissair. En 1998, l’avion avait sombré dans l’océan à la suite d’un incendie à bord ne laissant aucun survivant.

Jour 5 – Mahone Bay & Lunenburg

Depuis Halifax, la belle ville de Lunenburg se trouve à environ une heure de route. Il s’agit d’un autre incontournable d’un voyage en Nouvelle-Écosse, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1995. Mais avant de découvrir Lunenburg, alors que nous parcourons la route des phares qui relie Halifax à Yarmouth, nous traversons la ville de Mahone Bay. Devant la mignonnerie (oui, oui, ça se dit) des lieux, il était impossible de ne pas nous arrêter ! Mahone Bay l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Mahone Bay l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Mahone Bay l Road trip en Nouvelle-Ecosse
En fait Mahone Bay, c’est un peu comme une mise en bouche avant Lunenburg. Un petit village coloré, au bord de l’eau et aux allures de carte postale où tout le monde il est gentil ! Le village est notamment connu pour ses nombreux festivals annuels comme le Mahone Bay Home & Garden Tour qui se déroule en juillet et permet de découvrir de l’intérieur certaines maisons historiques du village ou encore le Scarecrow Festival and Antique Fair en septembre, un festival d’épouvantail !

À notre arrivée à Lunenburg, les quelques éclaircies matinales se font de plus en plus rares. Cela ne nous empêche pas d’apprécier la ville et son architecture si originale et colorée. Nous avons garé la voiture sur le parking du port et avons passé le reste de la journée à explorer la vieille ville. Dès notre arrivée, nous sommes montés à bord du Bluenose II pour une visite de la célèbre goélette canadienne, enfin, de sa réplique. Cette goélette de course et de pêche était si célèbre, qu’en 1929, elle apparaissait sur les timbres de l’époque. Encore aujourd’hui, le Bluenose figure sur les plaques minéralogiques néo-écossaises et même sur les pièces de 10 cents canadiennes. Si ça t’intéresse, sache que chaque année, du 1er juin au 30 septembre, il est possible de partir en mer à bord du Bluenose II.Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

J’avais lu sur notre guide Lonely Planet qu’il était possible de faire des excursions pour observer les baleines depuis Lunenburg. C’était quelque chose que j’avais en tête depuis le début du voyage, et comme on n’avait pas eu assez de temps au Nouveau-Brunswick pour le faire, la Nouvelle-Écosse était mon dernier espoir.
Sauf que l’endroit idéal pour les voir dans la province se trouve plutôt à Digby. Malheureusement, le jour où on devait s’y rendre, la météo nous annonçait une journée horriblement pluvieuse (ce fut bel et bien le cas) et nous avons décidé de faire cette sortie à Lunenburg. Résultat ? Nous n’avons pas vu de baleine et nous nous sommes gelés pendant plus de 2h sur le bateau ! Malgré tout, cette sortie nous a permis d’admirer Lunenburg depuis la mer (la ville, perchée sur ses collines, et quand même très belle sous cet angle), d’apercevoir, au loin certes, un globicéphale noir (une sorte de dauphin quoi !) et plusieurs dizaines de phoques sur un banc de sable.
Si tu as la chance de faire le tour de la province et que tu te trouves près de Digby et de la Baie de Fundy, alors privilégie plutôt ce coin pour ta sortie baleine, il parait que les chances d’en voir sont vraiment plus grandes.Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Nous continuons l’exploration de la ville, je prends 46 photos de chaque maison que nous croisons (ben oui, elles sont toutes de couleurs différentes). Je bloque sur les poignées de portes en forme de crustacé que je trouve trop mignonnes et je balance des « oh c’est trop beau » à tout va !Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse
En arpentant les rues de la ville, nous tombons sur un ancien atelier de forgeron transformé en distillerie. Ce bâtiment, à l’angle des rues Montague et Kempt, a été construit en 1893 ! On t’invite à aller le découvrir, et pas seulement pour une petite dégustation de liqueur, mais parce que, malgré la transformation des lieux, les nouveaux propriétaires ont tenu à conserver l’esprit de l’atelier. On peut d’ailleurs toujours y admirer la forge, non loin de l’alambic. Sur les murs, des photos en noir et blanc nous permettent de comparer l’édifice d’autrefois à celui dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui.Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Bonne adresse à Lunenburg : pour le déjeuner, nous avons mangé au South Shore Fish Shack ! Là-bas, ne cherche pas, on ne sert pas de viande. Une fois n’est pas coutume, je n’ai pas résisté à l’appel du lobster roll. Quant à Alex, il s’est délecté d’un Fish & Chips bien costaud ! On a pu manger sur la terrasse qui surplombe le port, c’était excellent et le cadre vraiment sympa.Lunenburg l Road trip en Nouvelle-Ecosse

 

Jour 6 – Carters Beach, Shelburne, Cap Forchu & Bear River

Pour cette sixième journée en Nouvelle-Écosse, nous continuons de longer la route des phares et admirons les paysages côtiers. En préparant ce voyage, j’avais d’ailleurs repéré une magnifique plage de sable fin et son eau turquoise à découvrir le long de cette route. Un endroit peu connu, davantage fréquenté par les locaux, qui change complètement de tous les paysages qu’on a pu voir en Nouvelle-Écosse. Malheureusement, il faisait gris au moment de notre visite, mais ça n’enlève rien à la beauté des lieux et surtout à la clarté de l’eau !Carters Beach l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Carters Beach l Road trip en Nouvelle-Ecosse
Le soleil est revenu en fin de matinée et nous en profitons lors d’une petite halte dans le village de Shelburne, joli nom n’est-ce pas ? Il n’y a pas grand chose à y voir, hormis son front de mer avec ses quelques édifices historiques. Mais ce village est mignon, au bord de l’eau, et ça suffit amplement.Shelburne l Road trip en Nouvelle-Ecosse Quelques films ont même été tournés ici, notamment Les Amants du Nouveau Monde avec Gary Oldman et Demi Moore ou encore le téléfilm Moby Dick avec Ethan Hawke et Donald Sutherland. Une chose est sûre, ils n’ont pas du être trop embêté par les badauds !

Bonne adresse à Shelburne : le Sea Dog Restaurant et sa superbe terrasse avec vue sur le lac.

Shelburne l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Nous reprenons la route en direction du Cap Forchu dans le comté de Yarmouth. Au XIXe siècle, le port de la ville de Yarmouth était un des plus importants du pays. Mais les naufrages étaient monnaies courantes et très vite, il a fallu entreprendre la construction d’un phare. Le phare en forme de trognon de pomme était né… enfin pas vraiment parce qu’à l’origine son architecture était un peu différente. Le phare d’origine, construit en 1839 a été démoli en 1961 et finalement remplacé par celui-ci en 1962.Cap Forchu l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap Forchu l Road trip en Nouvelle-EcosseBizarrement, lorsque nous sommes arrivés sur place, on a eu l’impression d’entrer dans une autre dimension. Le ciel était gris et le brouillard encerclait complètement le cap. On comprend mieux pourquoi la zone était réputée pour ses naufrages… Et en même temps, ça allait tellement bien avec le décor. Un paysage mystique comme on en voit dans les films de pirates.Cap Forchu l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Cap Forchu l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Après cette petite halte, nous quittons le Cap Forchu pour Bear River où nous avions réservé un Airbnb ce soir-là. Une immense maison, tenue par une femme géniale dans un petit village bohème.
On trouve à Bear River une grande communauté d’artistes, quelques studios et des galeries d’art. Les centres commerciaux et les grandes chaînes de fast-food sont aux abonnés absents. Ici, pas de maire non plus, la ville est uniquement gérée par un groupe de volontaires dont le but est de tendre vers l’autosuffisance. Un petit village hors du temps où tout le monde se connait et se salue, ça peut paraître un peu utopique, mais c’est rafraichissant et beau à voir ! Le soir, sur les recommandations de notre hôte, Tara, nous avons dîné dans la ville voisine de Digby au Sidney Street Pub.

Jour 7 – Sur la route

Le matin, nous avons pris un petit-déjeuner au Sissiboo Café qui se trouvait en face de notre Airbnb, c’est une super adresse à ne pas rater à Bear River.
Si tu suis plus ou moins le même itinéraire que nous pour ton road trip (et que tu souhaites aussi faire le tour de la province), alors cette journée devrait être consacrée à la Vallée d’Annapolis, mais la météo en a décidé autrement pour nous. Il pleuvait des cordes ce jour-là, ce n’était vraiment pas l’idéal pour découvrir cette région. Alors on s’est contenté de rouler tranquillement vers Halifax, où nous avions prévu de passer notre dernière journée avant de prendre l’avion pour rejoindre l’Islande.

 

Jour 8 – Halifax

Dernier jour de ce road trip. Contrairement à la veille, le soleil est au beau fixe. C’est incroyable comme la météo change vite par ici ! Nous profitons donc de ce beau temps pour mieux explorer la capitale de la Nouvelle-Écosse. Balade sur le front de mer, découverte des parcs publics de la ville, déjeuner au Old Triangle Irish Ale House… Bref, on vous raconte tout de cette ville qu’on a beaucoup aimé dans cet article.Halifax l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Halifax l Road trip en Nouvelle-Ecosse

Halifax l Road trip en Nouvelle-Ecosse


Petit guide pratique pour un road trip en Nouvelle-Écosse

 

Comment s’y rendre ?

• En avion

Depuis Paris
Les vols directs vers la Nouvelle-Écosse depuis la France n’existent pas. Il faut donc prendre un vol pour Halifax avec escale à Montréal. En terme de budget, ce billet revient en moyenne à 500 €.

Depuis Montréal
Si tu vis à Montréal ou que tu es déjà sur place, un vol vers Halifax dure environ 1h30 et il faudra compter environ 200 € de billet.

• En voiture

1300 kilomètres séparent Halifax de Montréal soit un trajet de 12 heures. Il faudra donc t’armer de patience si tu comptes privilégier cette option ou en profiter pour organiser un long road trip dans les provinces proches : Québec ou Nouveau-Brunswick.

• En train

Le train Océan de viarail relie Montréal à Halifax en 21 heures. Oui, c’est long, mais c’est aussi très beau !

Budget

Budget | Road trip en Nouvelle-Écosse

Soit environ 1600 € pour deux pour une semaine, dans notre cas. En sachant que nous ne nous sommes pas privés de manger au restaurant et que nous ne sommes pas systématiquement aller au moins cher pour nos hébergements. Il est évidemment possible de dépenser moins en préparant plutôt des piques-niques ou en privilégiant les auberges de jeunesse et/ou campings.

Quand partir ?

Généralement, il est conseillé de se rendre en Nouvelle-Écosse entre les mois de juin et octobre, mais libre à toi d’y aller en plein hiver si ça te chante. La Nouvelle-Écosse est caractérisée par un climat continental humide donc peu importe la saison, il faut s’attendre à quelques précipitations. Néanmoins, si l’été nous a plus que convaincu, l’automne est une saison magnifique qui est réputée pour être particulièrement belle sur l’Ile du Cap-Breton.


Retrouve-nous aussi sur Pinterest et n’hésite pas à épingler cet article pour le retrouver plus facilement.Road trip en Nouvelle-Ecosse

Road trip en Nouvelle-Ecosse

Road trip en Nouvelle-Ecosse