VOUS LISEZ : Découvrir l’Outaouais | Lacs, forêts et authentique chalet en bois
Partager

Canada

Découvrir l’Outaouais | Lacs, forêts et authentique chalet en bois

Quand tu imagines le Canada, est-ce que toi aussi tu visualises une végétation foisonnante, des lacs par centaines et de jolis petits chalets en bois ? Hé bien, ce ne sont pas que des clichés et on a eu l’occasion de le constater le weekend dernier lorsque nous sommes partis dans l’Outaouais. Cette région touristique à l’ouest de Montréal et à la frontière de l’Ontario, compte pas moins de 20 000 lacs et une douzaine de rivières.

La vue au-dessus du lac Preston
La vue au-dessus du lac Preston

En route, nous avons été frappés par la densité de la forêt et ce vert éclatant qui la caractérise. On note déjà une petite différence entre l’Outaouais, encore peu exploité, et certaines autres régions bien plus touristiques. L’endroit a un côté un peu plus « sauvage » qu’on a beaucoup apprécié.

La première nuit de ce (trop) court séjour, nous l’avons passée à l’Auberge et Spa Couleurs de France. Elle se trouve à environ deux heures de Montréal, dans la municipalité de Duhamel. Les derniers kilomètres pour accéder à l’auberge se font sur un chemin quelque peu cahoteux mais cela annonce la promesse d’un lieu isolé et à l’écart de toutes perturbations aussi bien sonores que visuelles.

L'auberge aux premières lueurs du jour
L’auberge aux premières lueurs du jour

Une fois arrivés, nos espoirs de voir un petit coin de paradis sont confirmés. On l’a enfin trouvé notre cabane en bois au Canada ! L’endroit est calme et ressourçant. Ce sentiment est décuplé lorsque nous entrons finalement dans ce magnifique chalet en bois rond. On y découvre une ambiance cosy et chaleureuse.
La décoration, la cheminée centrale et les senteurs boisées qui parfument la pièce appellent à la détente et à la relaxation.
Viens ensuite le moment de découvrir notre chambre. Un vrai petit nid douillet ! La literie est excellente et la salle de bain est dotée d’un bain bouillonnant pour notre plus grand plaisir.


On dépose nos affaires puis on s’empresse de rejoindre le restaurant pour le dîner. Il est possible de manger à l’intérieur comme à l’extérieur mais la vue depuis la terrasse vaut vraiment le détour puisqu’elle surplombe le Lac Preston et la forêt. On peut même apercevoir les castors passer d’une rive à l’autre.
Un cadre magnifique qui frôle la perfection, abstraction faite des moustiques qui étaient, eux aussi, de la partie !

À la tombée de la nuit, chassés pas ces petites bêtes, nous avons finalement terminé le repas à l’intérieur. Une bonne escalope à la milanaise accompagnée de ses gnocchis pour moi et une excellente bavette avec ses petits légumes pour Alex. L’hôtel propose une formule dîner/petit-déjeuner, compris avec la nuitée, qui est vraiment intéressante.
L’ambiance au restaurant est chaleureuse et les autres visiteurs échangent volontiers avec les propriétaires des lieux, des français venus ouvrir l’auberge il y a 14 ans de cela.

À la nuit tombée, et après un bon bain relaxant, nous filons observer les étoiles. Allongés sur les transats du jardin, nous sommes émerveillés par le spectacle qui s’offre à nous. Jamais auparavant nous n’avions eu la chance d’observer les étoiles avec autant de clarté. Pas un seul nuage à l’horizon pour venir perturber ce tableau parfait !
Le programme de la matinée s’annonce plutôt chargé : profiter, se détendre et kiffer la life. Pour une fois, nous avons assez de temps devant nous pour profiter pleinement de l’auberge et de ses activités.

En bas, le petit-déjeuner nous attend là où nous avions dîné la veille. Salade de fruits, yaourts, gâteaux, tartines, gaufres, jus et boissons chaudes sont à volonté et compris dans la formule. Des plats chauds sont aussi disponibles en option : omelette, œufs, bacon ou crêpes. Tu imagines bien qu’on n’a pas pu résister à l’appel d’une bonne crêpe au sucre bien de chez nous.

Après ce copieux petit-déjeuner, nous empruntons le chemin qui nous mène à la rive pour un petit tour en canoë sur le lac Preston. On n’en avait encore jamais fait au Canada, il était temps !À ce moment là, il est encore tôt donc nous avons le privilège d’avoir le lac rien que pour nous. Une balade bien agréable au cœur de la nature avec pour seule bande son le clapotis de l’eau et le chant des oiseaux (bon et aussi moi, chantant à tue-tête l’Air du Vent).
Après ça, on décide de se faire bronzer et de se détendre sur les transats. Cet été, on n’avait pas encore eu l’occasion de prendre un bon bain de soleil, c’est maintenant chose faite. On a même testé le jacuzzi extérieur pour amorcer encore un peu plus le processus de détente 😉 !
La matinée passe beaucoup trop vite et à midi, il est déjà l’heure de quitter notre beau chalet en bois. On a vraiment eu un gros coup de cœur pour l’Auberge Couleurs de France mais aussi pour la région de l’Outaouais que nous découvrons par la même occasion.


Voici un petit aperçu des activités à faire dans les environs proches de l’auberge dans la municipalité de Duhamel :

Activités « détente »

Comme nous tu peux profiter du jacuzzi extérieur ainsi que du sauna en forme de gros tonneau. Il est aussi possible de se faire masser au spa, dans des salles de détente spécialement prévues à cet effet. Nous n’avons pas testé les massages mais nous avons trouvé en tout cas que les prix étaient relativement plus abordables qu’ailleurs.

Activités sportives

Pour les activités nautiques, en plus du canoë, tu peux aussi faire du kayak, du pédalo et même du paddle. Les plus téméraires pourront aussi tester le ski nautique ou la bouée tractée.
Si tu préfères être sur la terre ferme, il existe autour de l’auberge des sentiers de randonnée et de VTT.

Activités « découverte »

Nous avons eu la chance de visiter la municipalité de Duhamel (à peine 450 habitants) avec Martine Caron qui y travaille en tant que Coordonnatrice en Loisirs, Culture et Tourisme. Autant te dire qu’elle connait la région comme sa poche, c’est même une spécialiste en matière de randonnées. Elle a notamment fait une partie du célèbre Pacific Crest Trail, une vraie aventurière ! Grâce à elle, nous avons pu découvrir en une après-midi une partie des nombreux points d’intérêt qu’offre la municipalité.

L'église de Duhamel dans l'Outaouais
L’église de Duhamel

En premier lieu, nous nous sommes arrêtés au lac de la Ferme. Un sentier de 3.5 km te permet d’en faire le tour mais tu peux aussi bien décider d’en faire une petite partie seulement et revenir ensuite sur tes pas. L’endroit est idéal pour une petite baignade. Malgré l’affluence au lac Simon juste à côté, le lac de la Ferme, lui, offre calme et tranquillité. Préfère-le si tu veux éviter la foule.
Quant au Centre Touristique du Lac Simon, il sera à privilégier si tu voyages avec des enfants en raison de tous les aménagements qu’il propose (trampoline, glissade, rocher d’escalade…). Nous, on n’a pas trop aimé l’ambiance type station balnéaire bondée surtout que l’entrée coûte quand même 9 $ (heureusement pour les familles, l’accès est gratuit pour les enfants).

On a ensuite continué la balade du côté du sentier national des Iroquois (9 km) pour pouvoir observer de jolies chutes depuis un petit pont en bois. Cet endroit servait à l’époque de glissade de bois pour les bûcherons durant la période de la drave.
Nous avons ensuite repris la voiture pour la fameuse route des Zingues, un incontournable de la région ! Cette route se situe entre le lac Gagnon et le lac Preston et offre différents points de vue magnifiques. On te recommande vraiment le sentier des Pins. Une petite marche te permet d’avoir une vue imprenable sur les lacs ! On était presque à hauteur des aigles majestueux qui survolaient la zone.Pour une marche un peu plus longue et un accès au belvédère du Mont Kajakokanak, tu emprunteras le Sentier Julie (1,8 km) qui te permettra d’admirer la superbe vue sur le lac Gagnon.
Nature Outaouais

Si tu aimes les longues et belles randonnées, il est possible de faire la totalité de la Route des Zingues à pied en empruntant les sentiers. En revanche si tu ne veux pas trop marcher ou que tu as peu de temps devant toi, tu peux la parcourir en voiture en t’arrêtant aux points de vue qui t’intéresse.

Tu pourras trouver plus de précisions ainsi que de la documentation à la bibliothèque de Duhamel, juste en face de l’église ou bien directement sur leur site internet.

La découverte de l’Outaouais a été pour nous une très belle surprise. On n’y avait été à une seule reprise l’année dernière pour se rendre au Parc Oméga, mais nous n’avions pas eu assez de temps sur place pour explorer la région.
L’Outaouais gagne vraiment à être connue même si la région se fait plus discrète que d’autres dans les guides touristiques.
Amoureux de la nature, l’Outaouais n’attend plus que toi !Pins - Outaouais