VOUS LISEZ : États-Unis | Californie : 3 jours à Los Angeles
Partager

Californie, États-Unis

États-Unis | Californie : 3 jours à Los Angeles

Edit – mai 2018 : Il y a tout juste deux ans, nous quittions la France pour un super road trip dans l’ouest américain et canadien. Un voyage de rêve dont on garde des souvenirs mémorables. Si ça t’intéresse, on parle d’ailleurs de l’organisation de ce voyage dans cet article : L’Ouest Américain | Nos itinéraires et conseils de voyage ! Los Angeles étant la première étape de ce road trip, il s’agit de la première destination dont nous avons parlé sur le blog et nous nous efforçons de le mettre à jour régulièrement. Bonne lecture 😉


Dans cet article, on te détaille notre propre plan de visite pour Los Angeles. Pour les détails plus précis quant à l’organisation de ce séjour, tu peux consulter notre précédent article ici. Pour rappel, nous nous sommes toujours déplacés en voiture pendant notre séjour. Los Angeles est une ville immense où les principaux points d’intérêts sont parfois vraiment éloignés les uns des autres. Finalement, ça n’a pas été si pénible que ça d’avoir la voiture là-bas, au contraire c’est même plutôt agréable si on évite de rouler aux heures de pointe.
C’est parti pour notre programme sur 3 jours à LA.

JOUR 1

En bons touristes qui se respectent, nous avons consacré notre première matinée à déambuler sur le célèbre Hollywood Boulevard en empruntant le Walk of Fame, c’est l’endroit où tu peux voir les étoiles de tes stars préférés au sol (il y en a environ 2500). Le mieux est d’y aller le matin très tôt, tu éviteras ainsi la horde de visiteurs qui s’y trouve chaque jour.

Hall of Fame : Michael Jackson

Ensuite nous avons continué la balade jusqu’au Chinese Theatre, classé monument historique culturel de Los Angeles. C’est juste devant ce bâtiment que se trouve les empreintes de mains et de pieds des plus grands ! * Mode photo de touriste : activé * C’est là que la plupart des grosses productions hollywoodiennes sont projetées en avant première.
Juste à coté se trouve le Dolby Theatre qui est depuis 2002 le lieu officiel de la cérémonie des Oscars.

Hall of Fame - Los Angeles
MJ fans

On a continué la balade jusqu’au musée de Madame Tussauds qui se trouve lui aussi sur Hollywood Boulevard. Ce n’est bien évidemment pas un incontournable, on retrouve ce musée dans plusieurs autres grandes villes mais Hollywood étant la Mecque du cinéma, la visite s’y prête plutôt bien. Parfait pour faire croire à ses proches qu’on a tourné dans le dernier Spielberg ou rencontrer Will Smith.

Musée Madame Tussaud à Los Angeles
Musée Madame Tussaud

Nous avons ensuite déjeuner au Hollywood and Highland Center, un centre commercial à ciel ouvert sur plusieurs étages à deux pas de Hollywood Boulevard. Depuis un des étages, on a une jolie vue sur les collines de la Cité des Anges et le Hollywood Sign.

Hollywood and Highland Center
Le Hollywood Sign au milieu de la grande porte

L’après-midi nous sommes allés sur les hauteurs de Los Angeles pour admirer le célèbre Hollywood Sign. La route pour y parvenir peut-être parfois très étroite mais on en prend plein les yeux : les maisons sont évidemment toutes magnifiques, immenses et entourées de fleurs… bref des maisons de stars quoi !

Un trompe-l'œil sur une façade de garage, façon biblitothèque !
Un trompe-l’œil sur une façade de garage, façon bibliothèque !
Le célèbre signe Hollywood à Los Angeles
Le célèbre panneau Hollywood à Los Angeles

Pour finir la journée, nous avons visité le Griffith Observatory, un observatoire astronomique construit en 1935 qui donne une vue magnifique sur Downtown Los Angeles d’un coté et sur le Hollywood Sign de l’autre. Tu peux entrer à l’intérieur sans débourser un seul dollar et te prendre pour Mia et Sebastian l’espace d’un instant (Quoi ? Comment ça tu n’as pas encore vu La La Land !?)

IMG_2045


En début de soirée, on a adoré se balader au centre commercial The Grove. Ce mall vaut vraiment le détour. À lui seul il ressemble à un petit village tout droit sorti de Disney. On y trouve de grandes enseignes de magasins et de restaurants et tu peux même prendre un petit tramway pour circuler à l’intérieur.

JOUR 2

Tôt le matin, nous nous sommes rendus au 1329 Carroll Ave. Est-ce que cette maison te semble familière ?

Le manoir Halliwell, Charmed à Los Angeles
Le manoir Halliwell

Si c’est le cas, c’est que comme moi, tu ne ratais pas un épisode de Charmed étant ado ! En plus d’être la maison des sœurs Halliwell, la bâtisse de style victorien est vraiment magnifique. Malheureusement pas possible de visiter l’intérieur car la maison est vraiment habitée à l’heure actuelle. Un peu plus loin dans le quartier, tu apercevras aussi la maison du clip Thriller du King of Pop.

Nous avons ensuite passé la journée au parc Universal Studios. À Los Angeles, contrairement à Orlando, le parc n’est pas autant axé sur les attractions à sensations fortes. Ici, on découvre l’envers du décor notamment grâce à l’attraction Studio Tour. Pendant une heure nous suivons une visite commentée des studios Universal. À bord d’un petit tram, on parcourt les rues de Wisteria Lane et on découvre le décor chaotique d’un crash d’avion (scène qu’on a pu voir notamment dans La Guerre des Mondes).

Wisteria Lane à Universal Los Angeles
Wisteria Lane

Le parc occupe facilement toute une journée, il y a tellement de choses à faire !
À ne rater sous aucun prétexte : la visite du monde d’Harry Potter, tout récent et tellement réaliste. On s’y croirait ! C’est vraiment un de nos parcs préférés, l’ambiance est géniale et les animations au top, tu ne seras pas déçu !

À savoir :
En prenant les billets à l’avance sur internet tu bénéficies d’une réduction sur chaque entrée au parc. Sachant que le prix régulier est d’environ 125 $ par adulte, on ne négligera pas la moindre petite économie.
Prévoir une fois sur place le coût du parking : plus vous êtes garés proche du parc plus c’est cher (compte minimum 20 $ la journée).

Universal Studios Hollywood
Universal Studios Hollywood

Nous avons terminé la soirée au City Walk : zone commerciale et de distraction située à l’entrée du parc. L’idéal pour finir la journée en beauté, boire un verre, manger et même danser !

JOUR 3

Pour cette dernière journée, nous avions réservé à l’avance des places sur internet pour visiter les studios Warner Bros. Une visite de deux heures qu’on peut suivre en français ou en anglais. La balade commence en extérieur avec une visite des décors de films et de séries célèbres. Lors de notre visite le tournage de la série Pretty Little Liars était en cours. Ce qui est drôle c’est que Rosewood, la ville où se déroule la série, tient en réalité sur une toute petite place. Les distances « en vrai » et dans la série n’ont donc rien à voir !
Ensuite, on passe à la visite des studios intérieurs, là où sont tournés les sitcoms comme The Big Bang Theory ou encore certaines émissions américaines comme The Ellen Show.

Visite des studios Warner
Visite des studios Warner

Côté accessoires, il y a une belle collection de costumes et d’objets ayant servi sur divers tournages. On y retrouve beaucoup de costumes du film Harry Potter, mais aussi de nombreuses voitures de films comme la célèbre Batmobile. On termine par quelques explications sur les effets spéciaux les plus connus du cinéma comme le fameux « fond vert ». La visite se termine ensuite au Central Perk de la série Friends pour une petite photo souvenir 🙂
La visite de deux heures vaut 62 $ par personne.

11d7wwaion36uksoxmy8tibgr0r8ibytvzt7t48f6o0fv46frn

Nous avons pris ensuite la voiture direction Beverly Hills et Bel Air, les quartiers chics de Los Angeles où nous avons vu, une fois de plus, des maisons de rêve. Pour les vraies groupies, sachez qu’il est possible d’acheter pour 5$ une carte des maisons de stars et ainsi observer (de loin) les résidences de vos acteurs et actrices préféré(e)s ! Pour la petite anecdote, en 2010, j’étais à Los Angeles au moment où le volcan islandais au nom imprononçable est entré en éruption. Résultat : bloquée à LA pour quelques jours supplémentaires ! Y’a pire, on est d’accord. Mais il fallait quand même meubler ces journées sans dépenser trop d’argent. Nous voilà donc partis tels des paparazzi à la recherche des maisons de stars. Une fois la maison des Beckham repérée, qui voit-on juste en face de nous ? Victoria au volant de son SUV ! Dommage, en réalité on était plus là pour son mari !

C’est finalement par la visite de Santa Monica et Venice Beach que nous avons achevé ce séjour californien. Ce sont des visites incontournables à Los Angeles.
C’est à Santa Monica que se termine la fameuse Route 66 qui traverse les Etats-Unis d’est en ouest. Longe la plage, promène toi sur la célèbre Santa Monica Pier avec son ponton et sa grande roue, c’est super agréable.

Grande roue à Santa Monica
La grande roue de Santa Monica

Si l’envie te prend de faire du shopping, tu trouveras un peu plus loin la 3rd Street Promenade. Une rue entière dédiée à nous ruiner : Apple Store, Forever 21, Levi’s, Urban Outfitters… Impossible de ne pas craquer !

Enfin, tu ne peux pas quitter Los Angeles sans avoir visité Venice Beach. C’est un endroit complètement décalé ! La plage, les magasins à souvenirs, les hippies, le street art, les sportifs… Il y a de tout à Venice Beach ! Un petit bobo ?  Certains « docteurs » sont là pour te soulager en te prescrivant de la marijuana sur ordonnance ! 
Traverse Muscle Beach et observe les bodybuilders faire leur sport quotidien en pleine rue sous les yeux de tous les passants #onlyinLA ! Mais mon activité préférée là-bas c’est de me rendre au Venice Skate Park et admirer les skateurs ! Ils ont tous les âges, tous les niveaux et tous les styles et c’est juste cool de les regarder évoluer à cet endroit. La dernière fois, on est resté un long moment à les regarder et on en a même profité pour admirer le coucher du soleil !
N’oublie pas non plus de visiter « la Venise de l’Amérique » qui se trouve juste à côté, autour de Dell avenue. Ces canaux donnent un petit air d’Italie à la ville. Le site est classé depuis 1982 au registre national des lieux historiques.

Venice Beach
Venice
Venice Skate Park
Venice Skate Park

IMG_2360


On entend un peu tout sur Los Angeles mais une chose est sure, la ville ne laisse personne indifférent. On l’adore ou on la déteste ! Principalement (je pense) parce qu’elle est beaucoup trop idéalisée et symbolise à elle seule le rêve américain, là où tout est possible. C’est comme si on savait déjà à quoi s’attendre avant même d’y avoir mis un pied ! Sauf qu’une fois sur place on peut parfois être déçu. La clé pour apprécier Los Angeles est de ne pas mettre la ville sur un piédestal et de la visiter sans attente particulière, comme n’importe quelle autre ville.

Et toi, tu es déjà allé(e) à Los Angeles ? Qu’en as tu pensé ?


Retrouve-nous aussi sur Pinterest et n’hésite pas à épingler cet article pour le retrouver plus facilement.