VOUS LISEZ : Outaouais | Dormir dans un tipi au Parc Oméga
Partager

Canada

Outaouais | Dormir dans un tipi au Parc Oméga

Pour la deuxième partie de ce fabuleux weekend en Outaouais, nous nous sommes rendus au Parc Oméga.
Ce parc, situé à Montebello, est un incontournable de la région. Depuis 26 ans déjà, il permet à ses visiteurs de découvrir la faune nord-américaine dans son habitat naturel.Parc OmégaPour la petite précision, ce parc n’est en rien un zoo. Ici, pas d’éléphant, de zèbre ou autre animal exotique, exception faite des quelques sangliers et bouquetins des Alpes, pas vraiment dépaysés par le climat.
Le Parc Oméga offre à ses occupants un terrain de jeu de plus de 700 hectares où ils sont libres de se déplacer et se cacher. La route de 15 km accessible aux visiteurs ne représente donc que la partie visible de l’iceberg.

Loups du Parc Oméga
Un des magnifiques loups gris du parc

Visiter le Parc Oméga

À l’automne 2016, nous avions visité le parc en famille mais cette fois-ci, c’est en tant qu’invités que nous sommes retournés faire ce petit safari. Nous avons d’ailleurs eu le privilège d’être accueillis par Serge Lussier, Directeur technique du parc, que je soupçonne aussi d’être conteur à ses heures perdues ! 😉
Ce zoologiste de renom a œuvré en faveur du monde animal pendant près de 40 ans partout à travers le globe. Quel bonheur d’écouter les récits de cet homme passionné ! Un grand monsieur dont le CV pourrait en faire pâlir plus d’un mais qui demeure pourtant si chaleureux et humain. Une vraie belle rencontre dont on se souviendra longtemps.

Sentier des Premières Nations
Balade en compagnie de Serge sur le sentier des Premières Nations

Depuis notre dernière visite, 3 nouveautés ont fait leur apparition dans le parc.
Tout d’abord, le magnifique totem qui surplombe le lac des Truites sur le sentier des premières nations. Ce totem, réalisé par l’artiste algonquin Denis Charette, a nécessité plus d’une année de travail et a été sculpté dans une seule et même pièce de bois. Il faut vraiment prendre le temps de l’admirer et prêter attention aux détails ainsi qu’à la signification de chacun.

Ce sentier est une véritable invitation à l’art et à la découverte des premières nations du Québec. Un endroit où les symboles et les légendes de chaque nation cohabitent. C’était très instructif d’entendre Serge nous parler de l’histoire de ces nations et des relations parfois complexes qu’elles entretiennent les unes avec les autres.Deuxième nouveauté, la passerelle d’observation des loups gris a connu quelques améliorations. Serge a imaginé une sorte de paroi vitrée en-dessous de cette même passerelle qui permet de voir les loups au niveau du sol. C’est très impressionnant de les approcher d’aussi près et de pouvoir établir un contact visuel avec eux. Envoûtant !
Pour finir, un nouveau chalet en bois a été aménagé sur le sentier des Colonisations : c’est le Camp d’bûcheron. Ici, on découvre l’univers des bûcherons de l’époque, photos et artefacts à l’appui ainsi que la légende québécoise de Chasse-Galerie. Accessoirement, c’est aussi l’endroit où nous avons pris notre déjeuner juste après la présentation animalière de 12h.Le Camp d'bucheron au Parc Oméga


Les présentations animalières sont vraiment géniales. Les soigneurs prennent le temps d’expliquer (en anglais et en français) les spécificités de différents oiseaux de proie mais aussi de l’espèce de tortue la plus vieille au monde. Mention spéciale pour l’intervention trop mignonne des petites marmottes et du raton laveur.
On a d’ailleurs appris au cours de la représentation que le parc fait office de refuge pour les animaux orphelins. Il faut savoir qu’ici, il n’est pas rare de voir des animaux morts sur le bord des routes. Ces animaux laissent parfois derrière eux des petits que le Parc Oméga prend sous son aile comme ce bébé racoon.


Explorer le parc en compagnie de Serge rend la balade encore plus belle et enrichissante. Nous avions non seulement la chance d’observer les animaux mais aussi celle d’en apprendre plus sur leur comportement. Après lui avoir dit au revoir, nous avons continué à parcourir les lieux par nous-même, en distribuant nos carottes à tour de bras. On a adoré nourrir les cerfs qui se trouvaient sur notre chemin. Ils sont si gourmands que s’ils repèrent le sac de carottes, ils peuvent rentrer leur tête en entier à l’intérieur de la voiture (ça se révèle plus compliqué pour ceux qui ont des cornes). Un d’entre eux a même donné un petit coup de langue à mon objectif (la preuve en vidéo)!

Dormir au Parc Oméga

Le parc peut se visiter en une journée mais savais-tu qu’il était également possible d’y dormir ?
En effet, le parc propose 5 types d’hébergements différents, tous plus insolites les uns que les autres. Et comme de vrais indiens, nous avons dormi dans un tipi !

En plus de vivre l’expérience de dormir dans un endroit aussi atypique, le Parc Oméga réserve à ses hôtes, un accès privilégié à la passerelle des ours et des loups. Ce qui signifie qu’il est possible de venir les observer à n’importe quelle heure de la nuit. Ce soir-là, nous avons eu la chance de découvrir les derniers arrivants de la meute, de jeunes louveteaux nés dans le parc. Ils étaient si beaux !L’avantage de dormir près des loups, c’est que tu n’as pas besoin de mettre de réveil. À 4h30 du matin, nous étions déjà réveillés par leurs hurlements. C’était impressionnant à entendre !

Ce qu’on a adoré dans cette expérience, c’est que nous nous sommes retrouvés dans la nature sans aucun moyen de distraction. Pas d’internet, pas d’électricité, seulement quelques bûches pour faire un feu et faire griller quelques guimauves (il faut bien se nourrir quand même). Même si on a eu un peu de mal au début à faire un beau feu, on a passé le reste de la soirée à l’entretenir et surtout à le contempler, complètement hypnotisés par ses flammes.

Nos petits conseils avant de venir :

Prévoir un pique-nique pour le soir. C’était jambon-beurre pour nous mais nos voisins de tipi se sont servis de leur feu pour faire un bon barbuc’.

Ne pas oublier d’emporter un briquet ou des allumettes, ça sera plus facile pour faire du feu 😉

Penser à prendre un répulsif anti-moustique. Dans le tipi, ça sentait suffisamment la citronnelle pour les tenir éloigner mais à l’extérieur, ils sont sans pitié !

Acheter des carottes pour les animaux du parc (ou pour toi si tu as un p’tit creux). Soit avant de venir, soit directement sur place à la maison du Parc.

Des petites voiturettes sont en location pour effectuer le circuit de 15 km. Pratique si tu viens au parc en moto par exemple.

Prévoir des lingettes nettoyantes. À moins qu’un masque hydratant à base de bave de cervidé ne te dérange pas.

À l’intérieur du tipi, on trouve le strict minimum : deux lits et une table. Mais rassure-toi, toilettes et douches se trouvent à l’extérieur à quelques pas de là.

Au Parc Oméga, ce sont les hommes qui sont en cage
Au Parc Oméga, ce sont les hommes qui sont en cage ! 😉

Découvrir Montebello

Pour terminer ce weekend en Outaouais, nous ne pouvions pas partir sans passer par le Château Montebello, géré par le groupe Fairmont (oui, encore eux). Construit en 1930, le château est la plus grande structure en bois rond au monde. Le lieu vaut le détour, ne serait-ce que pour l’immense cheminée centrale de 20 mètres de haut située dans le hall d’accueil. Elle compte pas moins de 6 foyers !Dans les alentours proches du château tu trouveras de nombreuses entreprises artisanales proposant des produits locaux. Que tu aimes le fromage, le chocolat ou la bière (ou même les 3), tu trouveras ton bonheur rue Notre-Dame :

La Fromagerie de Montebello
687 A, rue Notre Dame, Montebello

Chocomotive
502, rue Notre-Dame, Montebello

Brasseurs de Montebello
485, rue Notre-Dame, Montebello


Pour conclure, est-ce bien nécessaire qu’on te rappelle combien on a aimé cette région ?
Si tu nous suis sur Facebook et Instagram, tu sais déjà qu’on a vraiment eu un gros coup de cœur pour l’Outaouais.
Le Parc Oméga est probablement un de nos endroits préférés aux alentours de Montréal. On avait déjà adoré notre passage en 2016 mais cette dernière visite n’a fait qu’amplifier notre amour pour ce parc. Le redécouvrir et y dormir aura été une super expérience que nous conseillons à tous.