VOUS LISEZ : WAT19 | Échapée sportive à Lille
Partager

Europe, France

WAT19 | Échapée sportive à Lille

Souviens-toi, l’année dernière, nous t’emmenions dans l’Aveyron où nous participions à notre tout premier Salon des Blogueurs de Voyage. Un premier salon exceptionnel qui nous avait forcément donné envie de réitérer l’expérience.

Fin 2018, on apprenait que la prochaine et sixième édition du WAT se déroulerait cette fois-ci à Lille. Un séjour plus urbain nous attendait donc, dans une ville que nous ne connaissions pas du tout.
Je dois t’avouer qu’en bonne sudiste que je suis, le Nord ne m’a jamais particulièrement attiré… On s’y rendait donc plus pour l’évènement (et revoir les copains) que pour le lieu.
Finalement, je crois qu’on peut dire un grand merci au WAT pour cette jolie découverte, puisque nous avons adoré Lille ! En tout cas, le petit aperçu qu’on en a eu. Le salon étant très intense, il aurait fallu rajouter quelques jours de plus à notre séjour pour pouvoir vraiment explorer Lille comme il se doit. Mais c’était déjà très sympa, d’autant plus que la météo était de notre côté. Nous avons eu un soleil radieux tous les jours, alors qu’au même moment dans le sud, il pleuvait des cordes… mais chuuut !

WAT19 | Echappée sportive à Lille

Comme l’année dernière, une première journée était consacrée entièrement aux blog trips. Les blogueurs invités sont répartis en petits groupes afin de découvrir la Métropole lilloise autour de thèmes bien précis.
Pour nous et 5 autres copains blogueurs, c’est sous le thème du sport que fut placé ce blog trip made in Lille. Nous étions donc accompagnés de Céline (Une fille en Alsace), Nicolas (Weekend Evasion), Aala (Un gaijin au Japon) et Chloé & Didier (Le monde de Chloé).

Si le rendez-vous était donné tôt le mercredi matin sur la Grand Place de Lille, qui est, au passage, juste magnifique, nous avons en réalité rapidement rejoint Villeneuve-d’Ascq pour débuter notre journée sportive. Surnomée « la technopole verte », Villeneuve-d’Ascq regroupe de nombreuses entreprises et pôles de recherche. Mais cette ville jeune et dynamique, située à une dizaine de kilomètres de la Belgique, est aussi réputée pour ses nombreux espaces verts. Petit tour d’horizon sportif de cette commune des Hauts-de-France.

| LE DÉCATHLON CAMPUS

La journée commence par une halte au Décathlon Village. Mais, attention, pas n’importe quel Décathlon. Il s’agit du siège social et accessoirement aussi, d’un des plus grands magasins de la marque avec une superficie de plus de 10 000m2 au sein d’un site de 50 hectares, rien que ça !

WAT19 | Échapée sportive à Lille

Mais hormis sa taille, qu’a-t-il de si spécial ce Décathlon ? Si l’on retrouve le magasin en lui-même avec une large gamme d’articles concernant une multitude de sports, il y a aussi le Décathlon Village pour la pratique de sports tels que le foot, le rugby ou encore le basket, mais surtout, il existe au sein de ce campus, le laboratoire Décathlon. C’est dans ce labo que sont pensés et élaborés les produits de la marque. Nous sommes d’ailleurs revenus sur les étapes de conception du masque Easybreath, un des articles phares de la marque, qui a révolutionné le monde du snorkeling.

Pour tester les activités proposées par Décathlon, notre petit groupe a dû se partager en deux équipes et s’affronter dans des épreuves de tir à l’arc, de pétanque, de tennis de table et de möllky.

| LE PARC DU HÉRON

Situé à proximité de Décathlon, nous avons ensuite découvert le Parc du Héron. Un parc comme je n’imaginais pas qu’il puisse en exister au sein de la métropole. Une petite parcelle de nature en plein cœur de la ville, enfin, petite, pas tant que ça puisque le parc s’étend sur 110 hectares ! En 1995, une partie du parc a même été classée réserve naturelle, elle constitue d’ailleurs un véritable paradis pour les passionnés d’ornithologie.

On vient ici pour marcher, courir, faire du vélo ou tout simplement profiter d’un moment de détente en nature. Pour nous, la détente sera pour plus tard… Pour l’heure, nous partons sur les sentiers du parc en compagnie de Samy, un marathonien qui sera notre guide tout au long de cette petite session running.

WAT19 | Échapée sportive à Lille
© Une fille en Alsace

6 petits kilomètres plus tard, la faim commence sérieusement à se faire sentir au sein du groupe. Nous rejoignons l’entrée du parc pour la pause déjeuner chez Owens 36. Ils organisent des activités sportives et font aussi office de restaurant rapide. Très tournés vers l’écologie et le sport, ils proposent des plats sains et équilibrés, cuisinés dans des bocaux en verre afin d’éviter au maximum la production de déchets.

WAT19 | Échapée sportive à Lille
WAT19 | Échapée sportive à Lille

Pour digérer, et avant de rentrer à nouveau dans le vif du sujet, nous avons eu droit à une petite visite guidée du LaM, un musée situé dans l’enceinte du Parc du Héron.
Il s’agit d’un musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut. On qualifie d’art brut, les oeuvres de personnes n’ayant reçu aucune éducation artistique particulière, il s’agit d’autodidactes en somme. On l’appelle aussi parfois « l’art des fous » puisqu’il se manifeste souvent chez des personnes atteintes de maladies mentales ou encore chez les prisonniers qui, avec l’enfermement, se découvrent soudainement une fibre artistique.
En ce moment, le LaM accueille, en plus de sa collection permanente, l’exposition Giacometti dont nous avons pu avoir un petit aperçu.

| LE STADE PIERRE MAUROY

Après cette petite pause culturelle, c’est reparti pour de nouvelles découvertes sportives et notamment celle du Stade Pierre Mauroy.
Nul besoin d’être amateur de football pour apprécier les lieux. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’on peut se retrouver seuls au sein d’un des plus incroyables stades français pouvant accueillir plus de 50 000 personnes.

WAT19 | Échapée sportive à Lille

Il s’agit de l’unique stade en France à posséder un toit mobile pouvant être déployé en 30 minutes seulement. Autre innovation majeure, une partie de la pelouse se déplace et permet de libérer des gradins, transformant alors le stade en aréna (la plus grande d’Europe et une des plus grandes au monde) afin d’accueillir d’autres événements sportifs (finale de la Coupe Davis en 2014, Mondial de Handball en 2017, finale de l’EuroBasket en 2015…) et spectacles (concerts de Rihanna, Bruno Mars, Céline Dion…).

WAT19 | Échapée sportive à Lille

Nous avons eu la chance de suivre une visite guidée des lieux : des gradins en passant par les loges et les vestiaires, et nous avons même pu fouler la pelouse du stade. C’était top !

| LE DOMAINE DE LUCHIN

Dernier arrêt : le domaine de Luchin, à une dizaine de kilomètres du Stade Pierre Mauroy. C’est ici que se trouve le siège du LOSC (le club de foot de Lille), son centre d’entrainement ainsi que son centre de formation. Lorsque le LOSC a racheté le domaine, il ne restait qu’une vieille ferme abandonnée entourée de champs, le lieu servait même de décharge sauvage… Quand on voit le résultat quelques années plus tard, on ne peut être qu’admiratif !

WAT19 | Échapée sportive à Lille
WAT19 | Échapée sportive à Lille

Le domaine est tout simplement magnifique. De nombreuses infrastructures ont été installées pour accroître les performances des joueurs : plusieurs terrains d’entrainement (gazon naturel ou synthétique), balnéothérapie, salle de soins et de musculation, piste d’athlétisme, 3km de piste finlandaise (très rare en France)… Des bungalows magnifiques, destinés au moment de repos des joueurs, ont même été installés à l’initiative de Marcelo Bielsa lorsqu’il était entraineur du LOSC. Un investissement colossal et un peu fou (à l’image du personnage) pour une installation qui semble aujourd’hui pratiquement inutilisée… Dommage, j’y dormirais bien moi dans ces petits bungalows !

WAT19 | Echappée sportive à Lille
Un fragment du mur de Berlin peint par deux grands noms du street art

Si la journée blog trip s’achève, la course continue. il est temps de rentrer prendre une douche express à l’hôtel avant d’enchainer sur la première soirée de cette édition 2019 du WAT à Roubaix à La Condition Publique. Je ne te dis pas comme nous étions claqués en rentrant à l’hôtel après cette première journée des plus intenses !

WAT19 | Echappée sportive à Lille
© Nico Gomez

| HÉBERGEMENT À LILLE

Cette année nous étions logé à l’hôtel de La Paix qui a l’avantage d’avoir un emplacement central à quelques pas de la Grand Place et à moins de 10 minutes à pied de la Gare Lille Flandres.

| QUELQUES BONNES ADRESSES À LILLE

Entre deux conférences, nous avons déjeuné un midi à Gusto Mio. Une excellente adresse pour les amateurs de pâtes (fraiches, qui plus est) avec un grand choix de sauces maison. Gusto Mio se trouve à une dizaine de minutes à pied du Grand Palais, il est possible de manger sur place ou de prendre à emporter.

Comme on ne pouvait pas quitter Lille sans déguster THE spécialité locale, on a déjeuné au Barbier qui fume juste avant de reprendre notre train pour goûter au fameux welsh. Il s’agit d’un plat à base de bière, de cheddar (beaucoup de cheddar), de jambon, de pain de mie et d’œuf. Dit comme ça, c’est le genre de plat bien gras qui nous a tout de suite fait penser à la Poutine de notre cher Québec, même si le gout n’a rien à voir.
Verdict ? C’est bon, mais il faut prévoir de ne plus rien manger de la journée après ça ! Ça tient carrément bien au corps, quelque chose me dit que c’est pour lutter contre le froid du Nord 😉

Pour sortir boire un verre et s’enflammer sur la piste de danse sur la playlist la plus éclectique de la terre, rendez-vous au pub l’Irlandais, rue Solférino. Super ambiance ! C’est moi où les lillois sont vraiment très sympas ?

Pour finir, la dernière soirée du WAT s’est déroulée au Bistrot Cantine, un endroit super sympa dans le Parc de la Citadelle. Il s’agit en fait de 16 conteneurs soudés autour d’une verrière avec une déco moderne et chaleureuse. Pour nous, ce soir-là, c’était karaoké !

Évidemment il y a énormément d’autres adresses réputées sur Lille, notamment sucrées, où nous n’avons malheureusement pas eu le temps de nous rendre, je pense notamment Aux Merveilleux de Fred (petite tuerie que nous avons pu découvrir lors de la première soirée blogueurs) ou encore l’institution lilloise Meert pour déguster, notamment, des gaufres de dingue !

On conclut cet article avec quelques photos de Lille que nous avons beaucoup apprécié, particulièrement pour sa si belle architecture. Hâte d’y retourner un jour pour la découvrir davantage !

N’hésitez pas à nous donner vos bonnes adresses et vos bons plans lillois, ça nous donnera des idées pour un prochain séjour 🙂


Retrouve-nous aussi sur Pinterest et n’hésite pas à épingler cet article pour le retrouver plus facilement.