VOUS LISEZ : Road trip de 5 jours entre l’Irlande du Nord et le comté de Donegal
Partager

Europe, Irlande

Road trip de 5 jours entre l’Irlande du Nord et le comté de Donegal

En septembre dernier, j’ai eu la chance de partir découvrir l’Irlande pour la première fois. Une destination qui me faisait de l’œil depuis quelques temps maintenant et que je rêvais d’explorer. Je peux te dire tout de suite que je n’ai pas été déçue !
C’était un voyage court, mais intense, qui a confirmé mon idée que l’Irlande est un pays magnifique à visiter au moins une fois dans sa vie. En tout cas, de mon côté, je ne me contenterai certainement pas d’une seule visite puisqu’il me tarde déjà d’en découvrir d’avantage…

Au-delà des paysages magnifiques que j’ai pu découvrir là-bas, j’ai également eu un gros coup de cœur pour les Irlandais que je trouve très chaleureux, d’une extrême gentillesse et toujours prêts à bavarder. J’ai pu constater également que la religion tenait une place centrale dans la société et je n’ai pas pu m’empêcher de leur trouver de nombreuses ressemblances avec les Américains. À juste titre d’ailleurs puisque, dès le début du XIXᵉ siècle, les Irlandais étaient nombreux à émigrer vers le Nouveau-Monde, ils ont même constitué la plus grosse vague d’immigration européenne aux États-Unis.

Road trip en Irlande | Slieve League

Pour ma première fois sur ces terres irlandaises, c’est principalement l’Irlande du Nord que j’ai eu l’occasion de découvrir, moins touristique et plus confidentielle. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à être aussi dépaysée et à en apprendre autant sur la culture et l’histoire si complexe de ce pays qui n’est pourtant pas si éloigné de la France.

Place désormais au récit de ces quelques jours de road trip entre l’Irlande du Nord et le comté de Donegal en République d’Irlande.

Jour 1 | Belfast
Jour 2 | The Gobbins & Benone Beach
Jour 3 | Derry & Glenveagh
Jour 4 | Slieve League & Finn Lough Resort
Jour 5 | Retour en France
Infos pratiques à connaître avant un voyage en Irlande
Comment se rendre en Irlande ?
Quand se rendre en Irlande ?


JOUR 1 | VISITE DE BELFAST

C’est en fin de journée que nous arrivons à Belfast, une ville dont je sais finalement assez peu de choses. Nous n’avons pas fait une visite très poussée de Belfast, mais dès notre arrivée dans la capitale de l’Irlande du Nord, j’ai tout de suite aimé l’ambiance qui se dégageait de cette ville.

— Où manger à Belfast ?

Bon, il faut que je te précise aussi que, dès notre arrivée, Belfast nous a pris par les sentiments… Tout d’abord, avec une première bonne adresse à deux pas de l’hôtel : Howard Street. Ce restaurant, à la déco à la fois industrielle et raffinée, se trouve au cœur du Linen Quarter. J’ai adoré le cadre, mais encore plus ce que j’avais dans l’assiette : le meilleur fish and chips de ma vie (vraiment !). Les prix sont plus que raisonnables et le service était excellent.

— Où boire un verre à Belfast ?

Qui dit Irlande, dit pub ! Nous sommes donc allés en découvrir quelques uns après le dîner, mais rassure-toi, on n’a pas picolé à chaque fois !
Parmi mes préférés :

Robinson’s, un des pubs les plus anciens de Belfast, qui abrite en réalité deux pubs aux ambiances différentes. Nous sommes rentrées du côté de Fibber Maggie où jouait un groupe de musiciens aux sonorités celtiques. J’ai adoré l’ambiance ! Une petite pinte et j’aurais été à deux doigts de tournoyer comme Rose et Jack dans Titanic, sauf que je n’avais pas mon Jack avec moi ce soir-là.
D’ailleurs, puisqu’on parle de Titanic, il suffit de traverser Fibber Maggie pour découvrir l’autre partie du pub où sont exposés plusieurs objets retrouvés dans l’épave du paquebot ou ayant un lien avec celui-ci. J’ai adoré la déco très traditionnelle des lieux, c’est exactement l’idée que l’on se fait d’un vrai pub irlandais !

Le Crown Liquor Saloon, unique en son genre, est l’un des pubs les plus réputés d’Irlande ! Un endroit à découvrir absolument, ne serait-ce que pour son architecture incroyable qui fait sa renommée dans le monde entier. Avec ses deux imposantes colonnes et ses mosaïques, tu ne pourras pas le rater. Ce joyau de l’époque Victorienne construit en 1826 est connu pour son gin, que tu pourras peut-être siroter dans l’intimité d’une des 10 alcôves de ce pub. À l’époque, elles permettaient aux personnes ne souhaitant pas être vues, de boire en toute discrétion.

The Perch est un bar en rooftop très différent des deux adresses précédentes. Le lieu est beaucoup plus moderne et semble attirer une population plus jeune ! Branchouille, coloré et fleuri, c’est l’endroit idéal pour un bon cocktail entre ami(e)s.

Le Rita’s Belfast est un pub à l’ambiance boudoir très sympa, un véritable cocon où l’on se sent tout de suite bien. Velours, lumières tamisées, déco vintage japonisante, tous les ingrédients sont réunis pour passer une soirée confidentielle autour d’excellents cocktails réalisés par des maîtres dans l’art de la mixologie.

D’autres idées de sortie à Belfast : Sweet Afton, The Garrick Bar, Pub Ugly, The Filthy Quarter

— Où dormir à Belfast ?

Si tu souhaites séjourner dans un lieu d’exception au cœur de Belfast, proche des meilleurs restaurants et pubs de la ville, je ne peux que te conseiller de réserver une nuit (ou plusieurs) au Grand Central Hôtel. Les chambres sont spacieuses et confortables et permettent de profiter de superbes vues sur Belfast ! Je te recommande le buffet du petit-déjeuner qui était non seulement varié, mais aussi excellent.

Où dormir à Belfast ? Grand Central Hotel
Où dormir à Belfast ? Grand Central Hotel
L’hôtel de ville de Belfast qu’il est possible de visiter
Où dormir à Belfast ? Grand Central Hotel

Mention spéciale pour le rooftop de l’hôtel où la vue sur Belfast est, encore une fois, magnifique, et où les cocktails sont aussi bons qu’originaux.

JOUR 2 | THE GOBBINS

Avant de quitter Belfast pour The Gobbins, nous prenons quelques minutes pour explorer la ville et découvrir une part importante de son patrimoine historique : les murs de la Paix (Peace Walls). Pendant la période des « Troubles » qui opposent les républicains catholiques aux loyalistes protestants, des murs sont érigés pour séparer les deux « clans » et limiter les actes de violence entre eux. Ces murs pouvaient mesurer jusqu’à près de 8 mètres de haut !

S’ils devraient être détruits d’ici 2023, ils constituent pour le moment un attrait touristique important de Belfast surtout depuis que des peintures sont venues les habiller. Ces œuvres street-art dépeignent la plupart du temps les évènements et principaux conflits irlandais ou internationaux passés.

Si tu as l’occasion de passer plus de temps que moi à Belfast, ne manque pas de découvrir le musée du Titanic. Le paquebot vit le jour à Belfast et c’est à l’occasion du centenaire de son naufrage qu’un musée lui a été consacré dans la capitale de l’Irlande du Nord. Après en avoir découvert davantage sur l’histoire du Titanic à Halifax au Canada, j’aurais beaucoup aimé visiter ce musée là. Ça sera l’occasion de revenir !

Titanic Belfast
Ouvert tous les jours de 9h à 17h
Entrée adulte : £17,50 | Entrée enfant : £7,25

À faire aussi à Belfast : visiter le jardin botanique, découvrir son street-art, flâner au St-George’s market ou encore faire une visite de la ville en Black Cab.

❤︎ THE GOBBINS

Après ce passage express à Belfast, nous prenons la route en direction du Comté d’Antrim pour une des plus belles découvertes de ce séjour : The Gobbins.
C’est sur la péninsule d’Island Magee que se trouve ce sentier côtier qui nous a permis de découvrir des paysages incroyables sur les falaises de basalte et la mer d’Irlande. Pour cette balade d’environ 2 à 3h, il faut être accompagné d’un guide expérimenté qui veille à la sécurité des visiteurs et délivre dans le même temps un maximum d’informations sur l’histoire du site et ses particularités.

Road trip en Irlande du Nord | The Gobbins

Au centre des visiteurs, nous avons dû déposer nos sacs dans des casiers car ils sont interdits sur le sentier et des casques nous ont également été remis afin de nous protéger en cas de chute de pierres. Une paire de chaussures adaptée à la marche est nécessaire pour emprunter le sentier, dans le cas contraire, il est possible d’en louer à l’accueil.

Après un petit briefing expliquant les mesures de sécurité à adopter et les contre-indications (notamment pour les personnes cardiaques), une petite navette nous emmène jusqu’au sentier. Honnêtement, j’ai trouvé que le parcours ne présentait pas de difficultés particulières, si ce n’est une petite pente à remonter à la fin de la visite.

Road trip en Irlande du Nord | The Gobbins

Nous avons de la chance, le ciel est complètement dégagé et les températures sont agréables, le temps idéal pour explorer le sentier. Il faut savoir qu’en cas de mauvais temps, la visite peut parfois être annulée.
Ce jour-là, nous n’avons pas pu découvrir la grotte qui se trouve au bout du sentier en raison d’un éboulement, mais la balade aura été fantastique du début à la fin. Elle est composée d’une succession de petits ponts, de marches creusées dans la roche et de passages étroits au-dessus de l’eau. D’ailleurs, si cela te préoccupes, je n’ai ressenti aucune sensation de vertige pendant cette promenade, pourtant j’y suis particulièrement sujette… D’avril à août, les falaises d’Island Magee abritent des colonies d’oiseaux qui raviront les passionnés d’ornithologie. Pas d’oiseaux pour nous en ce mois de septembre, mais, j’ai en revanche eu la chance d’apercevoir brièvement un phoque sortir sa petite tête de l’eau juste sous mes pieds !

Road trip en Irlande du Nord | The Gobbins
Road trip en Irlande du Nord | The Gobbins
Road trip en Irlande du Nord | The Gobbins

The Gobbins est une visite qui ne peut se faire qu’en compagnie d’un guide et nécessite d’être réservée à l’avance.

The Gobbins
Des visites sont organisées tous les jours de l’année.
Prix adulte £15 | Prix enfant (jusqu’à 16 ans) & étudiant £12

❤︎ BENONE BEACH

Nous mangeons un petit sandwich à la cafétéria du visitor center puis nous reprenons la route en direction de Benone Beach. En chemin, et si tu as le temps, ne rate pas l’occasion de découvrir les colonnes basaltiques de la Chaussée des Géants, un des sites les plus connus d’Irlande.

Pour l’heure, nous découvrons cette plage magnifique de la Causeway Coast qui, comme de nombreux endroits en Irlande, a servi de décor pour le tournage d’un épisode de la série à succès Game of Thrones.

Benone Beach

Comme tu peux t’en douter, nous ne sommes pas venus jusqu’ici pour se dorer la pilule. Le soleil est au rendez-vous, mais il me faut des températures bien plus chaudes pour pouvoir me mettre en maillot de bain… Si nous sommes venus jusqu’ici, c’est pour tester une activité bien particulière : le char à voile !

Je n’avais encore jamais eu l’occasion de pratiquer cette activité et je dois avouer que je stressais un peu, bon ok, beaucoup ! Nous sommes accueillis par un couple très gentil qui nous explique comment manier l’engin et les consignes de sécurité à adopter.
Le vent souffle fort, les conditions sont donc idéales pour cette petite initiation ! Finalement, contrairement à ce que je pensais, « piloter » le char n’est pas si compliqué que ça, mais on ne se doute vraiment pas de la vitesse à laquelle on peut filer avant d’être installé à l’intérieur de celui-ci. C’est vraiment impressionnant ! Niveau adrénaline, je crois que j’étais plutôt pas mal.

Road trip en Irlande du Nord | Char à voile
Char à voile

Je ne sais pas si j’aurais l’occasion d’en refaire un jour, mais en tout cas je ne regrette vraiment pas d’avoir essayé, qui plus est, dans un cadre pareil !

Blokart
Initiation au char à voile : £20 par personne
Leçon d’une heure : £40 par personne

❤︎ MUSSENDEN TEMPLE

On le voyait depuis la plage, mais nous sommes allées l’explorer d’un peu plus près. Le Temple de Mussenden, perché sur sa falaise, offre une vue exceptionnelle sur l’océan et les plages en contrebas. La lumière de fin de journée sublimait particulièrement les lieux, probablement un des plus jolis moments de ce voyage.

Mussenden Temple

Nous finissons ensuite la journée à Londonderry (ou Derry), à environ 45 minutes de-là, que nous découvrirons le lendemain.

— Où dormir à Londonderry ?

Lors de mon séjour à Derry, j’ai passé la nuit au Derry City Hotel à proximité du pont de la Paix. L’établissement est un peu vieillissant, mais on y trouve tout le confort nécessaire pour un tarif vraiment abordable. Son atout réside probablement dans sa situation géographique au cœur de la ville.

JOUR 3 | LONDONDERRY & GLENVEAGH

❤︎ VISITE DE DERRY

Nous avons consacré une partie de cette troisième journée à la visite de Derry-Londonderry, la deuxième ville d’Irlande du Nord, connue pour le tristement célèbre épisode du Bloody Sunday.

Ce 30 janvier 1972, en pleine période de « Troubles », 14 personnes sont tuées par l’armée britannique au cours d’une manifestation pacifiste. Un évènement qui marqua pour toujours l’histoire de la ville et qui inspira même le groupe U2 pour sa célèbre chanson éponyme.

Derry (ou Londonderry du point de vue des protestants) vaut son surnom de Walled City aux remparts qui l’entourent, faisant d’elle la seule ville d’Irlande à posséder des remparts encore intacts. Ceux-ci avaient été érigés au XVIIᵉ siècle afin de prévenir de potentielles attaques anglaises ou écossaises.

 Derry-Londonderry

Un des emblèmes de la ville, que tu ne pourras pas rater si tu passes par là, est le pont de la Paix, inauguré en 2011. L’impressionnante et moderne structure est aussi belle de jour que de nuit et possède une symbolique importante puisqu’au-delà du fait qu’elle relie les deux rives de la rivière Foyle, elle réunit également les quartiers historiquement catholiques de l’ouest, aux quartiers protestants de l’est.

Derry-Londonderry et son Peace Bridge
Où manger à Derry-Londonderry ?

Derry est une ville que j’ai vraiment apprécié et que je n’oublierais pas de si tôt puisque nous avons eu l’occasion de la découvrir de manière assez insolite au cours d’une visite guidée en longboard.

Le longboard est une planche à roulettes plus large qu’un skate et réputée pour être aussi plus stable ! Moi qui n’avais jamais fait de roller, ni de skate ou tout autre engin impliquant des petites roulettes, je me suis retrouvée à arpenter les rues de Derry sur cette planche.
Nous n’avons eu que quelques minutes pour apprivoiser la bête et apprendre les bases avec notre super guide/moniteur à St Columb’s Park avant de nous lancer dans les rues de Derry.

Comme la veille au char à voile, je n’étais pas très rassurée, mais j’ai fini par bien aimer le concept, même si je n’étais clairement pas très à l’aise ! D’ailleurs, je n’ai pas pu éviter la chute (visiblement je n’avais pas intégré le concept de freinage), mais c’était plus drôle qu’autre chose !

J’ai trouvé cette balade vraiment originale, ça change des visites traditionnelles et puis, si, contrairement à moi, tu te sens plus à l’aise en longboard, tu devrais encore plus apprécier l’expérience !

Road trip en Irlande du Nord | Derry-Londonderry

Far and Wild
Visite guidée de 2h en longboard : £40 par personne.
Découvre toutes les activités proposées par Far and Wild ici.

À faire aussi à Derry : découvrir les fresques commémoratives dans le quartier de Bogside, visiter la cathédrale St Columb, explorer le Guildhall (la superbe mairie de Derry aux airs de Big Ben) ou encore visiter le Tower Museum. Au passage, si tu cherches un endroit pour célébrer Halloween, Derry est une ville très réputée en Irlande pour son festival !

— Où manger à Derry ?

Pyke ‘N’ Pommes

Petit coup de cœur pour ce concept de restauration rapide hyper original près de la rivière Foyle où un bus a été aménagé en salle à manger. Au menu, des burgers savoureux, je te recommande d’ailleurs le Legenderry (rien que pour le jeu de mot, je dis oui), et d’excellentes tapas. Une adresse à retenir à Derry !

Où manger à Derry-Londonderry ?

Walled City Brewery

Situé de l’autre coté du pont de la Paix, Walled City Brewery, qui a reçu de nombreuses distinctions, est une institution à Derry. Il est le seul restaurant d’Irlande a posséder également une brasserie entièrement fonctionnelle dans le même bâtiment. On y vient pour manger ou pour une simple dégustation de bières, personnellement j’ai fait les deux, et même si le service n’est pas très rapide, je dois dire que je me suis régalée !

❤︎ PARC NATIONAL DE GLENVEAGH

Après le déjeuner, nous avons quitté Derry, et en même temps l’Irlande du Nord, pour basculer en République d’Irlande, plus précisément dans le comté de Donegal, le plus septentrional du pays. Nous avons parcouru environ 1h de route depuis Derry jusqu’au parc national de Glenveagh auquel nous avons consacré notre après-midi.

Glenveagh constitue un des 6 parcs nationaux d’Irlande et offre un terrain de jeu de plus de 10 000 hectares à ses visiteurs. À peine arrivée, j’étais déjà sous le charme de ses paysages !

Parc national de Glenveagh
Parc national de Glenveagh à vélo

S’il existe de nombreux sentiers de randonnée qui permettent de le découvrir, nous avons opté pour une exploration du parc à vélo électrique jusqu’au château de Glenveagh (aussi accessible en navette). Au cours de cette petite balade à vélo, j’ai pu découvrir des paysages exceptionnels et sauvages, si représentatifs de l’Irlande, entre lacs, montagnes et forêts. Le ciel était menaçant, mais cela collait très bien avec le décor !

Je te conseille vraiment d’aller jusqu’au château de Glenveagh, qui possède d’ailleurs un jardin magnifique, puis d’explorer les sentiers aux alentours pour profiter d’un panorama à couper le souffle sur le parc et l’édifice construit au XIXᵉ siècle.

Road trip en Irlande | Parc national de Glenveagh

Grass Routes
Location d’un vélo électrique pour 3h : 18€
Location d’un vélo électrique à la journée : 35€

Parc national de Glenveagh
Accès au parc : gratuit
Visite du château : 7€ (les jardins sont accessibles gratuitement)

❤︎ LETTERKENNY

Après Glenveagh, nous nous dirigeons vers la ville de Letterkenny où nous passerons la nuit. Avant le repas, je suis allée me balader quelques minutes pour explorer un peu la ville. J’ai principalement arpenté Main Street, connue pour être la plus longue rue d’Irlande.

Au cours de cette promenade, je suis tombée par hasard sur la cathédrale Saint-Adomnan, construite entre 1890 et 1901. En ce samedi soir, l’église était pleine à craquer, démontrant l’importance de la religion chez les Irlandais. Si tu passes par là, je te recommande vraiment d’y jeter un coup d’œil, cette cathédrale est magnifique !

Cathédrale Saint-Adomnan | Letterkenny

— Où manger à Letterkenny ?

Warehouse bar

Je te recommande vraiment ce restaurant avec sa carte aux saveurs du monde, son service des plus agréables et son ambiance festive ! Plus tard dans la soirée, le lieu se transforme en véritable boite de nuit.

Dîner à Letterkenny

— Où dormir à Letterkenny ?

Hôtel McGettigan

Accolé au Warehouse bar (pratique en cas de soirée trop arrosée), nous avons dormi à l’hôtel McGettigan. Les chambres sont confortables et spacieuses, le rapport qualité/prix est excellent.

JOUR 4 | SLIEVE LEAGUE & FINN LOUGH

Près de 2h de route nous attendent avant de rejoindre notre prochain point d’intérêt, mais je dois dire que je ne les ai pas vues passer ! Tout au long de ce trajet, les paysages étaient exceptionnels, au point de faire plusieurs arrêts improvisés au milieu de nulle part, rien que pour admirer la vue (et évidemment faire quelques photos).

Slieve League

❤︎ GLENGESH PARK

Pour parvenir au col de Glengesh, nous empruntons de petites routes sinueuses qui donnent du fil à retordre à notre chauffeur. Passer ce col montagneux avec un véhicule lourd n’est pas une tâche aisée et la chose se complique encore lorsque nous croisons d’autres véhicules. Nous avons pris le temps de nous arrêter au Glengesh Pass malgré la pluie car la vue y est tout simplement sublime !

Glengesh Pass

❤︎ SLIEVE LEAGUE

45 minutes plus tard, après avoir enchainé des routes toujours plus étroites et sinueuses, nous voilà arrivées sur le site le plus « waouh » de ce road trip : Slieve League.
Slieve League figure parmi les plus hautes falaises d’Europe et culmine à 601m de haut. Malgré les nuages qui nous cachaient le sommet, cette falaise qui plonge dramatiquement dans l’océan est vraiment impressionnante à voir. Tout le site baignait ce jour-là dans une ambiance et une aura des plus mystiques, comme une impression de bout du monde, ce que j’ai particulièrement apprécié.

Road trip en Irlande | Slieve League
Slieve League
Pendant le Seconde Guerre Mondiale, ces lettres au sol permettaient aux alliés de savoir qu’ils étaient en zone de vol libre

Le One Man’s Pass est un sentier permettant aux visiteurs d’atteindre le sommet, mais ce jour-là, cela ne servait à rien de marcher très loin puisque la brume nous empêchait de voir à plus de 10m devant nous !
Cependant, depuis la passerelle d’observation et le parking, la vue que nous avions sur l’océan Atlantique a largement suffit à nous éblouir. J’en ai vraiment pris plein les yeux et je crois que j’aurais pu passer des heures à admirer le fracas des vagues au pied de la falaise.

Road trip en Irlande | Slieve League
Slieve League

Visiblement, nous n’étions pas les seules à apprécier les lieux puisque de nombreux moutons semblent y avoir élu domicile ! D’ailleurs en Irlande, tout comme en Islande, les moutons seraient plus nombreux que les habitants.

❤︎ THE RUSTY MACKEREL

En quittant Slieve League, ne manque pas de t’arrêter au Rusty Mackerel ! Gros coup de cœur pour ce restaurant, plusieurs fois récompensés, à la décoration vintage et aux plats délicieux. J’y ai mangé la meilleure Seafood Chowder de ma vie, un plat que j’avais découvert à Seattle. Leur fish and chips est également réputé excellent. Il serait vraiment dommage de passer à côté !

Rusty Mackerel

D’ailleurs, si tu recherches également un établissement où séjourner à proximité de Slieve League, sache qu’ils proposent aussi des chambres.

❤︎ DORMIR DANS UNE BULLE

Pour terminer la journée, nous avons repris la route jusqu’au Finn Lough Resort. Un complexe hôtelier qui offre la possibilité à ses guests de dormir dans une bulle au cœur de la nature. J’ai toujours voulu tenter cette expérience insolite, mais je n’en avais encore jamais eu l’occasion. Alors j’étais vraiment très heureuse de pouvoir enfin découvrir le concept, qui plus est, au Finn Lough Resort, le seul hôtel de ce type en Irlande. Autant te dire qu’il est plus que recommandé de réserver à l’avance.

Dormir dans une bulle en Irlande | Finn Lough Resort

Dés mon arrivée, je suis déjà séduite par le cadre du resort, en pleine nature, éloigné de toute civilisation et au bord d’un lac magnifique.
Lorsque je découvre ma chambre, enfin ma bulle, je suis très surprise par le confort de celle-ci, bien plus cosy et moderne que certaines chambres d’hôtel plus traditionnelles.

Quelques petits macarons faits maison sont laissés à mon attention sur le bureau, une enceinte Marshall permet d’écouter de la musique à partir d’un smartphone et le lit est exceptionnellement confortable.

Dormir dans une bulle | Finn Lough Resort

Quand je m’imaginais ce genre d’établissement, j’ai toujours pensé que le confort y était sommaire. J’avais tout faux, en tout cas en ce qui concerne le Finn Lough Resort. Ici, la bulle est équipée d’un système de chauffage et les lits possèdent même des couvertures chauffantes, le top pour s’endormir au chaud. J’imaginais aussi que les toilettes seraient à l’extérieur, voire en commun, un peu comme dans un camping, mais que nenni ! Les bulles comportent une petite partie salle de bain, ce que je trouve vraiment très pratique.

Et l’expérience ne s’arrête pas là…

❤︎ LES ACTIVITÉS DU FINN LOUGH RESORT

Si la pluie n’avait pas été au rendez-vous ce jour-là, il était prévu de découvrir le lac en canoë, une des nombreuses activités que propose le resort.

Le lac du Finn Lough Resort

Si les activités nautiques ne sont pas ton fort, il y a également de nombreux sentiers de promenade à découvrir à pied ou à vélo, la possibilité de pêcher au bord du lac, de se relaxer au spa ou encore de visionner un bon film à l’intérieur de la salle de cinéma de l’hôtel.

Pour remplacer notre activité kayak annulée par la pluie, nous, on a opté pour un petit verre au coin du feu. Franchement, il n’y a rien de tel que de regarder la pluie tomber par la fenêtre en sirotant un bon cocktail devant la cheminée !

Cocktails au Finn Lough Resort

❤︎ LE RESTAURANT DU FINN LOUGH RESORT

Le soir nous n’avons pas eu à partir très loin pour dîner puisque le Finn Lough Resort compte également un restaurant de qualité où l’on ne trouve que des produits frais et de saison. Un régal !

JOUR 5 | RETOUR EN FRANCE

Après une excellente nuit dans ma bulle, je me réveille avec la surprise de voir que le ciel est désormais complètement dégagé. J’en profite pour prendre quelques photos et partir me balader sur les sentiers qui entourent le lac.

Dormir dans une bulle | Finn Lough Resort

Avant de quitter les lieux et de nous rendre à l’aéroport de Belfast pour notre retour en France, nous prenons le temps de savourer un petit-déjeuner. Celui-ci était d’une qualité exceptionnelle, se rapprochant plus du brunch que du simple petit-dej’. Il est composé d’une partie buffet avec fruits frais et céréales et d’une partie à la carte avec des propositions toutes plus alléchantes les unes que les autres.

Dormir dans une bulle | Finn Lough Resort

Bref, tu l’as compris, ce séjour au Finn Lough Resort était un sans faute, du début à la fin, on a eu beaucoup de mal à le quitter…


INFOS PRATIQUES POUR VOYAGER EN IRLANDE

VISA

Tu n’as pas besoin de visa spécifique pour te rendre en Irlande. Il te suffit simplement de posséder une carte d’identité ou un passeport en cours de validité.

PERMIS DE CONDUIRE

Le permis de conduire international n’est pas nécessaire en Irlande, toutefois attention, on conduit à gauche ici !

PRISE DE COURANT

En Irlande, les prises sont les mêmes qu’en Grande-Bretagne alors pense à emporter un adaptateur avec toi. Celui que je possède ressemble à ça, il est ultra pratique puisqu’il fonctionne dans le monde entier !

DEVISE

En République d’Irlande, c’est facile, on utilise l’euro comme en France.
En revanche, pour l’Irlande du Nord, appartenant au Royaume-Uni, la monnaie utilisée est la livre sterling (GBP).
1GBP = 1, 16753€ (source : XE | Novembre 2019).

DÉCALAGE HORAIRE

Il y a une petite heure de décalage entre nos deux pays. Quand il est 18h en France, il est 17h en Irlande.

LANGUE

Tu le sais déjà probablement, la langue officielle en Irlande est l’anglais. Toutefois, la petite spécificité qui a son importance, c’est l’accent.
L’accent irlandais est assez particulier et est plus ou moins prononcé selon les personnes. Quand on le découvre, cela peut-être assez déroutant, mais l’on s’y fait très vite.

COMMENT SE RENDRE EN IRLANDE DU NORD ?

La plupart du temps, on pense directement à prendre un vol vers Dublin, ce qui peut-être tout à fait interessant dans le cas d’un road trip en République d’Irlande.
En revanche, pour ce qui est de l’Irlande du Nord, il est plus judicieux de prendre un vol direct pour Belfast, ce qui t’évitera de faire la route depuis Dublin.

Pour ce voyage, j’ai pris le train depuis Aix-en-Provence pour me rendre à Paris CDG, aéroport depuis lequel j’ai pu embarquer pour un vol direct vers Belfast avec Easyjet. Le prix des billets varient bien sûr d’un mois sur l’autre, mais tu peux facilement trouver un vol aller/retour pour une centaine d’euros.

QUAND PARTIR EN IRLANDE ?

Si de façon générale, il est difficile d’éviter la pluie peu importe la saison, certains mois sont plus recommandés que d’autres comme par exemple mai, juin, juillet ou août. Les températures sont agréables, ni basses, ni trop élevées, et permettent de profiter de la beauté de l’Irlande sans trop se préoccuper des conditions climatiques. En revanche, ces mois sont aussi les plus prisés par les visiteurs et les prix des billets d’avion risquent d’être légèrement plus élevés au printemps et en été.

Les mois de décembre, janvier et février sont généralement déconseillés car, même si les températures descendent rarement en-dessous de 0°C, la grisaille est encore plus présente pendant les mois d’hiver. Pas les conditions idéales donc mais faisable quand même !

Pour ma part, je me suis rendue en Irlande fin septembre et je dois dire que nous avons eu une chance incroyable avec la météo. Nous avons profité de très belles journées et l’avantage c’est qu’à l’approche de l’automne, les touristes se font plus rares.

Ce reportage a été réalisé en partenariat avec l’office du Tourisme Irlandais en compagnie de Clara, Caroline et Adeline.
Je reste, bien entendu, libre de mes choix éditoriaux.


Retrouve-nous aussi sur Pinterest et n’hésite pas à épingler cet article pour le retrouver plus facilement.