VOUS LISEZ : Montréal | Nos 12 incontournables
Partager

Canada, Quebec

Montréal | Nos 12 incontournables

Bientôt sept mois que nous sommes arrivés à Montréal et même si la ville a sûrement encore beaucoup de secrets pour nous, on peut dire qu’on commence à la connaître un peu. On ne se perd plus dans le métro, on a (presque) plus besoin de Google Maps pour se repérer et quand un montréalais nous parle de telle ou telle rue on ne fait plus mine de la connaitre en acquiesçant bêtement, non maintenant on arrive vraiment à la situer 🙂
Alors, on a pensé à te faire une liste de nos 12 activités incontournables à Montréal, celles que l’on retient de ces derniers mois passés ici et les lieux qu’on ne se lasse pas de fréquenter.


1. Observer la ville depuis le belvédère du Mont-Royal

Même si tu n’as jamais mis un pied à Montréal, tu as déjà peut-être entendu ce nom. Le Mont-Royal est une colline qui domine la ville, c’est LA promenade du dimanche par excellence ! Un coin de nature en pleine ville qui permet de prendre un bon bol d’air frais. En tant qu’expatrié, je crois que c’est le premier endroit auquel on pense quand on veut faire découvrir la ville à nos proches. Depuis le belvédère du chalet, tu bénéficieras d’une des plus belles vues de la ville, le spot parfait pour observer le lever du soleil.

Montréal au lever du soleil
Montréal au lever du soleil

Promène-toi également du côté du Lac aux Castors : pique-nique en été, patins à glace en hiver, il y a toujours quelque chose à y faire. Laisse-toi également tenter par un petit footing au Parc du Mont-Royal qui a été aménagé en 1876 par Frederick Law Olmsted. Son nom ne te dit rien ? Pourtant tu connais à coup sûr sa plus belle oeuvre : Central Park.

Au cœur du Mont-Royal
Au cœur du Mont-Royal

Pour se rendre au Mont-Royal : facilement accessible à pied depuis le centre-ville, tu peux aussi prendre l’autobus 11-ouest depuis la station Mont-Royal. Descendre ensuite à l’arrêt Remembrance / Chemin du chalet pour être à deux pas de l’observatoire et du Lac aux Castors.

 

2. Flâner au Musée des Beaux Arts de Montréal

Musée des Beaux-Arts
Musée des Beaux-Arts de Montréal

Outre le fait que ce musée nous ait permis d’éviter une hyperthermie cet été lors de la canicule (et oui il ne fait pas tout le temps froid au Canada), c’est probablement un des plus beaux musées que nous ayons visité. L’architecture du musée en lui-même est fascinante. Nous n’étions pas encore rentrés dans les salles d’exposition que j’avais déjà pris une bonne dizaine de photos des escaliers et du hall (je te l’accorde, j’ai la gâchette facile).
La collection permanente est riche et variée : art contemporain, archéologie, design, sculpture ou encore photographie. Même si l’art n’est pas ta tasse de thé, nous sommes persuadés que ce musée saura te séduire.
Nous avons eu l’occasion de voir deux collections temporaires, la première était Pompeï et la seconde portait sur l’oeuvre du photographe Robert Mapplethorpe.

Pour s’y rendre : environ 6 minutes à pied depuis la station Guy-Concordia
Tarifs : collection permanente = gratuit jusqu’à 30 ans // 15 $ à partir de 31 ans.
Expositions temporaires = il faut compter entre 11.50 et 23 $ selon l’âge et l’exposition en cours.

 

3. Faire un saut dans le temps dans le Vieux-Montréal

C’est le quartier le plus touristique et les restaurants y sont chers mais l’endroit vaut le détour. Le Vieux-Montréal n’a strictement rien à voir avec les hauts buildings de Downtown. Ici, les routes sont pavées, les maisons sont en pierres et on peut encore apercevoir sur certains bâtiments les anciennes enseignes des vieux magasins.

À ne pas manquer dans le quartier :

  • La Place d’Armes et la Basilique Notre-Dame
    Cette place, on l’adore ! De nuit lorsque tout est éclairée, elle est encore plus belle. Quant à la basilique, si elle te plait de l’extérieur, attends un peu de voir l’intérieur ! Lorsque nous l’avons visité, un concert d’orgue s’y déroulait : pour se mettre dans l’ambiance y’a pas mieux !

    Tarif : accès à la basilique – 6 $

  • La Place Jacques-Cartier
    En été, elle a des airs de Montmartre : bondée de touristes et de caricaturistes. Malgré la foule, c’est sympa de s’y rendre et de visiter l’Hôtel de ville ou le Musée Ramezay qui se trouvent juste à côté. L’hiver, elle peut paraître déserte certains jours néanmoins, des événements y sont souvent organisés.

    La Place Jacques-Cartier en été
    La Place Jacques-Cartier en été

  • Le Vieux-Port et le Quai de l’Horloge
    Le rendez-vous de tout plein d’événements sympas : festival YulEat, Igloofest, Feux sur glace… C’est super agréable de se promener sur le Quai de l’Horloge et longer le fleuve Saint-Laurent. Une petite plage y a même été aménagée. Profite d’une vue sur la ville et sur le fleuve depuis l’horloge, il ne t’en coûtera rien si ce n’est quelques petites efforts pour monter les 192 marches qui te mèneront tout en haut.

Pour s’y rendre : station Place d’Armes ou Champs de Mars

Le Marché Bonsecours
Le Marché Bonsecours
Le Quai de l'Horloge
Course de garçons de café au festival YulEat (à gauche) / La Plage de l’Horloge (en haut à droite) / Le Quai de l’Horloge (en bas à gauche)

 

4. Devenir un Nicolas Hulot en herbe à la Biosphère

On adore observer de près ou de loin cette immense sphère qui s’illumine le soir venu. La structure est hyper photogénique mais c’est surtout un musée très intéressant. Il est assez atypique puisque la thématique principale est l’environnement. On y apprend beaucoup de choses grâce à des expériences et démonstrations en rapport avec l’eau, l’air, les changements climatiques ou encore la biodiversité.


Le Parc Jean-Drapeau, lui, offre une multitude d’activités à faire été comme hiver et abrite également le Circuit Gilles Villeneuve où se déroule chaque année le Grand Prix du Canada.

Pour s’y rendre : emprunter la ligne jaune jusqu’à la station Jean Drapeau, la biosphère se trouve à quelques pas de là.
Tarif : 15 $ / adulte – Gratuit pour les moins de 18 ans

 

5. Se divertir au Quartier des Spectacles

Une belle journée d'été sur la Place des Arts
Une belle journée d’été sur la Place des Arts

Vidéoprojections, lumières, architecture, on ne sait où donner de la tête ! De nombreux événements y sont organisés régulièrement et on y trouve plusieurs salles de spectacle. Jeux d’échecs géants en été, Zombie Walk en automne, marché de Noël en décembre… C’est un peu le cœur culturel de la ville, on y retrouve notamment le MAC comprenez le Musée d’Art Contemporain de Montréal. C’est également le centre de nombreux festivals comme le célèbre Festival Juste Pour Rire. On adore l’ambiance qui y règne !

Pour vous y rendre : station Place des Arts

La Luminothérapie sur la Place des Festivals
La Luminothérapie sur la Place des Festivals

 

6. Se balader dans le Plateau et le Mile-End

Les maisons du Square St-Louis
Les maisons du Square St-Louis

De la station Sherbrooke à Laurier, le Plateau est réputé pour être le repaire des français à Montréal. C’est un quartier vraiment vivant, incontournable notamment pour ces jolies maisons montréalaises. Ces maisons parfois colorées à escaliers extérieurs, symboles de Montréal. On pense notamment aux fameuses maisons du Square Saint-Louis.
Passe par le Parc Lafontaine et fais-toi de nouveaux copains : les écureuils. Oui, même après 7 mois, on s’extasie toujours autant devant eux.
Le Mile-End quant à lui se définit par son caractère urbain et artistique, c’est un quartier en majorité anglophone bien qu’il fasse partie de l’arrondissement du Plateau.

Pour s’y rendre : Station Sherbrooke, Laurier ou Mont-Royal

 

7. Faire son marché à Jean Talon

C’est le lieu de toutes les tentations culinaires ! On y trouve de tout que ce soit pour faire son marché quotidien mais aussi pour manger sur place. Crêperie, cuisine d’Amérique du Sud, stand de pâtes… On te défie de résister à toutes ces odeurs. Si tu es amateur de fromage, fonce à la Fromagerie Hamel. On y trouve de nombreuses variétés de fromages et de de différentes origines. Attention au porte-monnaie car on aurait envie de tout acheter !
Dans le marché, pense à retirer des espèces car de nombreux commerces n’acceptent que ce moyen de paiement.

Pour s’y rendre : 4 minutes de marche depuis la station Jean-Talon

8. Ouvrir l’œil et partez à la recherche des murales de la ville

En 2016 à l’occasion du festival Mural des street artists se sont chargés de « redécorer » la ville. Le résultat est juste superbe ! Perds-toi dans la ville, tu tomberas à coup sûr sur l’une d’elles. Certaines sont impressionnantes de réalisme.

 

9. Devenir incollable en matière de fleurs au Jardin Botanique

Un jardin immense, une variété de plantes et de fleurs incroyable, 75 hectares de verdure… Profite d’une belle journée ensoleillée pour visiter ce jardin magnifique et apprécier ce que la nature a de plus beau à offrir. Le jardin botanique fait partie de l’Espace pour la vie qui comprend 3 autres institutions : le Biodôme, l’Insectarium et le Planétarium. En octobre, il ne faut pas rater Les Jardins de Lumière : les jardins chinois et japonais s’illuminent pour le plus grand plaisir de nos yeux. Une vraie merveille !

Pour s’y rendre : 6 minutes de marche depuis la station Pie-IX
Tarifs : 20.25 $ par personne – si tu es résident du Québec : 15.75 $

Le jardin chinois s'illumine
Le jardin chinois s’illumine

 

10. Se recueillir (ou prendre des photos) à l’Oratoire Saint-Joseph

C’est le deuxième monument religieux dont on te parle dans l’article mais nous ne sommes pas de fervents pratiquants pour autant, nous apprécions simplement l’architecture de ces deux bijoux. L’oratoire, qui est le troisième plus grand au monde, a d’ailleurs été classé Monument Historique du Canada. Nous avons beaucoup aimé la partie « musée » qui raconte l’histoire derrière la construction de l’oratoire et surtout l’histoire de l’homme qui en est à l’origine. La basilique se dresse à 155 mètres de haut, ce qui permet de bénéficier d’une vue de la ville depuis la terrasse. Le dôme de la basilique qui s’inspire du style de la renaissance italienne nous transporterait presque à Florence.

Pour s’y rendre : au départ de la station Snowdon – 15 minutes de marche ou 5 minutes de bus en prenant le 51-est

 

11. Longer le Canal-de-Lachine en vélo

Loue un BIXI et parcours les 14.5 km de piste qui longe le canal. Celle-ci a été classée au troisième rang des plus beaux circuits urbains au monde par le magazine Time en 2009. Fais un détour par le marché Atwater puis arrête-toi un moment pour contempler la superbe vue du centre-ville. À notre arrivée, nous logions dans un Airbnb dans le quartier St-Henri alors ce canal on l’a parcouru en long en large et en travers. C’était tellement agréable d’aller courir là-bas à la tombée de la nuit cet été. En vélo, nous sommes allés jusqu’au Vieux-Montréal en faisant quelques arrêts vers l’Habitat 67, le Pont Jacques-Cartier ou encore par la minoterie ADM (Farine Five Roses). Un bon moyen de découvrir la ville tout en se dépensant.

Tarif : 5 $ la location à la journée

 

12. Explorer le Stade Olympique et ses alentours

La Tour de Montréal en hiver
La Tour de Montréal en hiver

Cette structure, que l’on voit de loin, fait débat : soit on l’aime soit on ne l’aime pas ! En tout cas, ce qui est sûr c’est qu’on n’apprécie guère la grue qui y trône depuis plusieurs mois maintenant.

Le stade a été créé à l’occasion des Jeux Olympiques de 1976 et est le détenteur de deux records majeurs : il est le plus grand stade du Canada et la tour qui le surplombe (165 m) est la structure inclinée la plus haute au monde.
En novembre dernier, nous sommes allés supporter l’Impact de Montréal et autant te dire que 65 000 personnes réunies au même endroit, ça crée une sacrée ambiance.
Juste à côté, sur l’Esplanade Financière Sun Life nous avons participé cet été au Jackalopfest. Un festival de sports d’action avec au programme : initiation à la slackline, escalade, coupe du monde de skateboard, compétition de base jump ou encore combat de bubble football.

Coupe du monde de skateboard
Coupe du monde de skateboard

Les Jardineries en été, le Village Mammouth en hiver, tu trouveras forcément de quoi te divertir dans le coin.
La Tour de Montréal, accessible grâce à un funiculaire, te permet d’admirer la ville et la plaine du Saint-Laurent (réouverture prévue le 31 mai 2017).

Pour s’y rendre : Station Pie-IX ou Viau

 


 

Voilà pour nos 12 incontournables à faire à Montréal. Bien sûr, il y a encore beaucoup d’autres endroits à visiter mais ça donne déjà une bonne base de départ pour un séjour ici. On espère vous avoir donné envie de découvrir cette ville. Pour ceux qui la connaissent déjà, n’hésitez pas à nous dire quels sont vos endroits préférés ici.
Notez également qu’à l’occasion du 375e anniversaire de Montréal, la ville nous réserve encore beaucoup de surprises pour cette année. Pour finir, voici un aperçu par saison de toutes les activités à venir : 375 raisons de venir à MTL en 2017.