VOUS LISEZ : États-Unis | Maine : 2 jours à Portland
Partager

États-Unis, Maine

États-Unis | Maine : 2 jours à Portland

Le weekend dernier, nous sommes partis à Portland dans le Maine. Si t’es aussi bon en géographie que je suis douée en maths, le Maine est l’état situé le plus au nord et le plus à l’est des États-Unis, plus communénent appelées « les Staaaates ». Rien à voir donc avec un département des pays de la Loire. Comme notre but dans la vie, c’est un jour d’arriver à poser notre pied au moins une fois dans chaque état, on profite de se trouver tout proche de la frontière pour découvrir les états que nous ne connaissons pas encore.

Portland Old Port
Portland Old Port

Automatiquement quand j’imaginais le Maine, je pensais au film Casper. Tu te rappelles, ce film de fantômes où une jeune Christina Ricci déménage avec son père dans un manoir hanté à Whipstaff dans le Maine. Donc j’imaginais une ambiance des plus spooky (pour les québécois qui me lisent, excusez cet anglicisme).
Pour Alex,  le Maine lui rappelait Desperate Housewives et ce moment où Orson propose d’emmener Bree dans « sa maison dans le Maine ». Oui, on sait, sacrés références cinématographiques 😉 !

On remarque donc que sortis des grandes villes ou célèbres états américains, notre connaissance de certaines régions est parfois plutôt limitée. Heureusement, en réalité le Maine c’est beaucoup plus que ça :

  • Le Maine est surnommé « the Border State » (l’État frontière). Il est bordé par le New-Hampshire aux USA, le Québec et le Nouveau-Brunswick au Canada.
  • Le Maine est l’État qui compte le plus de phares aux États-Unis. Il y en a exactement 65.
  • Le Maine est connu pour ses homards. C’est l’état où on en pêche le plus chaque année.
  • Le Maine fait partie de la Nouvelle-Angleterre avec le Massachusetts, le New Hampshire, le Vermont, le Rhode Island et le Connecticut. C’est d’ailleurs le plus grand de ces 6 états avec une superficie de plus de 85 000 km2
  • Le Maine est le plus grand producteur de bleuets (myrtilles) au monde.
  • Le Maine est parfait pour les amateurs de nature et de grands espaces. Forêts, plages et montagnes, le Maine possède une grande diversité de paysages.
Le littoral
Le littoral

Si tu pars de Montréal, il te faudra normalement 5 heures de route pour rejoindre Portland. Je dis « normalement » car pour nous à l’aller c’était plus un Paris-Dakar qu’on a eu l’impression de faire (sans les températures caniculaires évidemment). On avait décidé de partir le vendredi soir après le travail pour gagner du temps mais c’était sans compter sur la tempête de neige qui ne nous a pas lâché à peine après avoir franchi la frontière. En plus de ça, un petit souci technique de Waze nous a fait prendre des routes nationales les 3/4 du temps ! Point positif : on a donc évité tous les péages à l’aller. Pensez-y si vous allez dans le coin, il doit y en avoir 3 ou 4 sur le trajet. Ce n’est vraiment pas cher en soit, mais il n’acceptent que le cash ! On a payé en carte tout le weekend donc pas du tout de dollars en poche. Heureusement, ils acceptent la monnaie canadienne et font même une petite réduction si on paye avec. Pour une fois que toute ma ferraille me sert ! 😉

1 er avril : tempête de neige
1 er avril : tempête de neige

Le samedi, il a donc neigé TOUTE la journée, nous qui pensions en avoir finit avec la neige, c’est à croire qu’elle nous poursuit. Un bon 10 cm pour le 1er avril… How ironic ! Heureusement la journée de dimanche était complètement de saison : beau soleil, ciel bleu et une température de 12 degrés (après avoir vécu un hiver au Québec, on était prêt à sortir les maillots de bain).
Portland est une ville charmante, ce n’est pas Boston c’est vrai, mais c’est bien de découvrir une plus petite ville. Deux jours sont suffisants pour avoir un bon aperçu de celle-ci.
Si tu as une voiture, saches que les parkings de Portland, comme souvent dans les villes américaines, sont très chers. Ceci dit si on ne se jette pas sur le premier venu (ça ne vaut pas que pour les parkings), les prix varient beaucoup. Il faut être attentif quitte à faire plusieurs fois le tour en voiture avant de se garer.
Si tu préfères laisser ta voiture à l’hôtel, tu peux toujours te déplacer en bus : 1,50 $ le trajet ou entre 5 et 10 $ le pass à la journée selon l’étendue de la zone accessible.


Que faire à Portland ?

 

Portland Museum of Art

Samedi, il a neigé toute la journée à Portland. On en a donc profité pour privilégier les activités en intérieur. Ce musée est vraiment top parce qu’il propose plusieurs œuvres d’artistes connus de tous (oui oui même si tes dernières notions en art remontent aux cours d’Arts plastiques du collège). Il n’est ni trop grand, ni trop petit, c’est l’idéal. On y retrouve aussi bien des photographies que des peintures et même des sculptures. Monet, Renoir, Picasso, Rodin… ils y sont tous !




 

Congress Street

C’est la rue principale du centre-ville. On y trouve des boutiques, des restaurants et plusieurs monuments historiques.
Construit en 1924, le Time & Temperature Building fait partie des plus hauts bâtiments de Portland. En haut de cette tour, l’heure et la température sont diffusées sur un afficheur électronique géant que l’on peut voir à des kilomètres à la ronde.
Sur cette rue, on trouve aussi le Portland Soldiers and Sailors Monument sur Monument Square, une statue en bronze qui rend hommage aux soldats et aux marins ayant combattus lors de la guerre civile Américaine. Elle représente une femme, allégorie de la victoire. Un peu plus loin se trouve la première paroisse de Portland (First Parish Church), elle a été construite en 1825 et constitue la plus ancienne église de la ville.

Monument Square
Monument Square
Time and Temperature Building
Time and Temperature Building

 

Deering Street

Une rue trop mignonne qui nous a beaucoup fait pensé au célèbre Beacon Hill de Boston, en plus petit bien sûr : briques rouges omniprésentes et paliers joliment décorés. On adore se promener dans ce genre de rue un peu plus éloignée des commerces et observer les va-et-vient des locaux. Neige oblige, ça pelletait grave devant les portes ! 🙂

Deering Street
Deering Street

 

Deering Oaks Park

En se baladant au hasard des rues, nous sommes tombés sur ce parc. Après quasiment une journée de neige, nous avons été parmi les premiers à faire craquer la neige fraîche sous nos pas. Au centre du parc, un petit lac encore à moitié gelé. Quelques canards courageux barbotent déjà dedans.

Un petit air de Central Park ?
Un petit air de Central Park ?


 

Le Vieux-Port de Portland

Comme beaucoup de villes côtières, Portland a elle aussi son Vieux-Port. En plus d’y voir beaucoup de bateaux, on y trouve aussi de nombreux restaurants ainsi que de jolies fresques murales. On te parle un peu plus bas de plusieurs bonnes adresses qui se trouvent dans ce secteur.

Le Vieux-Port
Le Vieux-Port
Portland : 66 194 habitants / 600 000 mouettes ! :D
Portland : 66 194 habitants / 600 000 mouettes ! 😀


 

Fort Williams & Portland Head Light à Cape Elizabeth

Fort Williams est un ancien fort de l’armée américaine qui a été en service de 1872 à 1964. Le phare qui s’y trouve est le plus célèbre de l’état. Les travaux à l’origine de sa construction furent entrepris en 1787 à l’initiative de George Washington. Un lieu à moins de 15 minutes du centre de Portland, chargé d’histoire où nous avons passé toute une matinée. Il est possible de marcher le long de la falaise et même de descendre au niveau de la mer pour se promener entre les galets et les rochers. On a vraiment beaucoup aimé l’endroit et l’ambiance qui y régnait : roches abruptes, mer déchaînée, écumes des vagues… Serait-on retourné en Bretagne l’espace d’un instant ? 🙂
C’était un peu l’endroit qui avait motivé ce weekend dans le Maine et nous n’avons vraiment pas été déçus. L’entrée est gratuite et pour un dimanche le lieu était vraiment calme.

Portland Head Light
Portland Head Light



 

Shore Road

Si tu te diriges vers Fort Williams tu passeras forcément par cette route. Et si tu veux voir de belles maisons, on te conseille d’aller jeter un œil sur les petites routes perpendiculaires à Shore Road. Tu y trouveras de belles maisons familiales, toutes aussi belles les unes que les autres. Côté terre, tu auras l’impression de te retrouver dans un épisode de 7 à la maison (90’s powaaa) ! On aurait presque envie de s’incruster dans une famille pour un barbuc’ dominical et ensuite terminer la journée par une petite partie de basket (le panier de basket semble obligatoire dans le quartier). Côté mer, les maisons, ou devrais-je dire les manoirs, sont magnifiques ! On sent que de l’autre côté de la rue, c’est déjà plus le même budget.
Bref on s’y voit déjà pour nos vieux jours 😀

Une jolie maison de pêcheur
Une jolie maison de pêcheur

 

Où manger à Portland ?

 

Bam Bam Bakery 267 Commercial Street

Le samedi matin, on se baladait dans les rues en attendant l’ouverture du musée mais il neigeait tellement qu’on a dû faire une petite pause café pour se réchauffer (la bonne excuse). On s’est arrêté tout à fait par hasard dans cet endroit qui fait des pâtisseries et snacks sans gluten et qui propose, en plus des choix classiques de boissons, des breuvages maisons hyper originaux. Alex a fait dans le classique avec son cappuccino mais moi j’ai profité de l’occasion pour goûter un Lavender Earl Grey tea latte (le café du latte est remplacé par du thé Earl Grey aromatisé à la lavende). C’était très bon ! En plus, la déco est trop mignonne, une ambiance « comme à la maison » avec un canapé pour siroter confortablement sa boisson. Bien au chaud à l’intérieur, on observait la neige tomber dehors. Si on n’avait pas eu seulement 2 jours sur place on aurait pu y passer la journée !

 

DiMillo’s 25 Long Wharf

C’est dans la chambre de notre hôtel que nous avons découvert le menu du restaurant. Après consultation de Trip Advisor, c’était plié : on va dîner là-bas ce soir ! Non seulement les critiques étaient très bonnes mais le petit plus de ce restaurant est qu’il se trouve… sur l’eau ! Plus précisément sur un bateau. On a très bien mangé, c’était même un peu trop copieux, on n’a pas réussi à finir nos assiettes. J’ai mangé les Mac & Cheese au homard et Alex les pâtes Alfredo aux crevettes, homard et St-Jacques. J’en salive encore !
Il y a un parking devant le restaurant, gratuits pour les clients.

 

The Flatbread Company 72 Commercial Street

Après avoir passé la matinée à Fort Williams à crapahuter d’un rocher à l’autre, nous sommes retournés dans le centre-ville pour le déjeuner. Nous avons mangé dans cette pizzeria proposant des produits bios avec des options végétariennes. Les pizzas étaient très bonnes, aussi bien la garniture que la pâte, on s’est régalé. Mais ce qu’on a adoré c’est que les pizzas sont préparés sous nos yeux et cuites dans de vrais fours à bois sur pierre. Le goût est forcément meilleur et c’est tout simplement un vrai spectacle que d’admirer le pizzaiolo en action. Alors certes Portland c’est pas la ville de la pizza, mais pour le coup cet endroit est une vraie bonne adresse. D’ailleurs, il y a en d’autres un peu partout en Nouvelle-Angleterre. Tu peux y aller les yeux fermés !

 

The Holy Donut 194 Park Avenue

Pour la petite histoire, la fondatrice de cette enseigne a eu envie il y a quelques années de créer un donut qui pourrait satisfaire ses envies de sucres tout en consommant un produit le plus sain possible. Après plusieurs essais dans sa propre cuisine, elle finit enfin par trouver LA recette qui selon elle rend ses donuts un peu plus « healthy : la pomme de terre ! Oui, elle utilise de la purée pour la préparation de ses donuts et met un point d’honneur à n’utiliser que des produits sains et locaux dans ses recettes. Par exemple, pour donner une belle couleur pétillante à ses glaçages, aucun colorant artificiel n’est utilisé, au contraire elle utilise le jus des fruits ou des légumes pour créer un colorant naturel. Après avoir commercialisé ses donuts dans plusieurs enseignes de la ville, Leigh Kellis se décide à ouvrir sa propre boutique. Je ne suis pas fan de donut donc je ne suis peut-être pas la plus apte à juger mais celui que j’ai pris était bon. Ce qui me séduit surtout c’est l’histoire autour de la marque et ses principes. La boulangerie n’est ouverte que quelques heures par jour et ferment aussitôt que le dernier donut a été vendu, ça reste complètement artisanal et on aime ça !

©The Holy Donut

Où dormir à Portland ?

 

Nous avons passé la première nuit dans un Super8 que l’on ne te recommande pas vraiment niveau fréquentation. Sérieusement, on aurait dit la cour des miracles ! Tu vas me dire « c’est un motel, c’était à prévoir » mais à 80 $ le motel, on s’attendait un peu à autre chose. On a d’ailleurs été surpris par le prix des logements dans ce coin-là des États-Unis. Ce n’est pas Boston ni New York mais pas facile de trouver quelque chose à moins de 100 $ la nuit. Notre deuxième hôtel, le Inn at St John, était beaucoup mieux. Nous avons payé 100 $ US la chambre avec salle de bains commune pour une nuit. Sur le coup, ça ne fait pas trop rêver le délire de la salle de bain commune mais finalement on ne regrette pas notre choix. L’hôtel, kitsch à souhait, s’est révélé être une belle surprise. L’accueil était vraiment parfait, un personnel aux petits soins et surtout très poli. Le petit déjeuner et le parking était compris dans le prix de la chambre, des bouteilles d’eau et des cookies gratuits étaient disponibles à l’accueil. La salle de bain qui était supposée être commune était juste en face de notre chambre et nous n’avons jamais croisé personne en y allant. Dans la chambre, un book recense quelques restaurants de la ville et donne le menu de chacun, pratique pour se décider pour le dîner. Depuis l’hôtel, nous étions tout proche de Deering Street, du parc et du fameux Holy Donut.


 

Est-ce que tu connais le Maine ? C’est un endroit que tu aimerais découvrir ? On aimerait bien avoir ton avis sur cette région 🙂

Si, le Maine ou les autres états de la Nouvelle-Angleterre t’intéresse, on te conseille d’aller faire un tour sur le blog de Mathilde. Vivant à Boston, cette française nous livre un tas de bonnes adresses concernant cette région. On trouve encore trop peu d’articles en français sur cette partie-là des Etats-Unis alors profites-en ! 🙂