VOUS LISEZ : France | Un week-end en Provence Verte et Verdon
Partager

France, Provence

France | Un week-end en Provence Verte et Verdon

Le mois dernier, nous avons eu l’occasion de découvrir un territoire magnifique à moins d’une heure de chez nous : la Provence Verte et Verdon. Incroyable comme on peut parfois passer toute une vie dans une région sans vraiment connaître tous les trésors qu’elle possède…
Ce petit séjour en Provence Verte et Verdon, dans le Var, aux frontières des Bouches-du-Rhône, est la preuve même qu’il n’est pas nécessaire de partir bien loin pour être complètement dépaysé et se croire en vacances, même le temps d’un week-end.

Week-end en Provence Verte

C’est simple, la Provence Verte et Verdon est la destination idéale lorsque l’on souhaite profiter de la nature, se rafraîchir entre lacs, rivières et cascades en été et découvrir de petits villages de charme typiquement provençaux. Tout ça, en étant un peu à l’écart de la horde de touristes que l’on trouve habituellement dans le sud de la France pendant la période estivale. Parfait pour se ressourcer en toute tranquillité !

Voici donc un résumé de ces deux belles journées passées en Provence Verte à la découverte des plus beaux paysages de ce territoire.

— Randonnée des Carmes au Petit Bessillon

Pour ce premier jour en Provence Verte, je peux te dire que nous n’avons pas fait semblant ! C’est depuis Barjols, ce petit village varois réputé pour ses nombreuses fontaines, que nous avons pris le départ de cette longue et belle randonnée entre cascades et montagnes.

Des Carmes au Petit Bessillon
Durée : ~ 4h — Distance : 11 kilomètres — Dénivelé : 510m

Alors, je te rassure tout de suite, tu n’es pas du tout obligé(e) de faire cette randonnée dans sa totalité. Tu peux décider d’en faire seulement une partie et découvrir uniquement les étapes qui t’intéressent.
D’ailleurs, c’est une randonnée que l’on te déconseille en plein été (à moins de te lever très tôt pour la faire « à la fraîche »), mais plutôt en automne quand les températures redescendent un peu. Nous, on l’a fait par 35°C en plein cagnard et on a failli y passer (la fille qui exagère à peine !).

ÉTAPE 1 | Le Vallon des Carmes, un oasis de fraîcheur au cœur de Barjols

Depuis le village de Barjols (nous nous sommes garés sur la Place de la Rouguière), il suffit de marcher pendant environ 1km pour découvrir le magnifique Vallon des Carmes. Plusieurs routes sont possibles pour y accéder. De notre côté, nous avons emprunté la rue Frédéric Mistral, là où se trouve le lavoir, puis de-là nous nous sommes contentés de suivre les panneaux indiquant « Vallon des Carmes ». Ça grimpe un peu au début, mais on arrive très vite dans cet espace verdoyant, aménagé et ombragé, de 3 hectares abritant rivière et cascades. C’est juste magnifique et surtout ça fait un bien fou en plein été lorsque les températures sont élevées !

N’hésite pas à te « perdre » dans le Vallon des Carmes, c’est une balade vraiment agréable et qui permet de se ressourcer tout en prenant de jolies photos car il faut l’avouer, ces cascades sont quand même ultra photogéniques ! Regarde un peu la couleur de l’eau… C’est BLEU-ffant (tu l’as ?). L’espace d’un instant, on se serait presque cru au Costa Rica.

Vallon des Carmes
Cascade des Carmes

ÉTAPE 2 | La Croix de Castellas

Depuis le Vallon des Carmes, il faudra grimper encore un peu pour accéder à la Croix de Castellas et à sa table d’orientation. Un point de vue très sympa pour admirer le paysage jusqu’à la Sainte-Victoire !

C’est aussi l’occasion de profiter d’une superbe vue sur le village de Barjols ou encore sur la Sainte-Baume.

ÉTAPE 3 | Le Petit Bessillon

Il s’agit de la partie la plus longue et la plus physique, mais rassure-toi, ça vaut vraiment le coup ! Depuis La Croix de Castellas, il faut toujours suivre l’itinéraire balisé en rouge pour se repérer. Cette étape commence tranquillement avec la traversée du joli village de Pontevès, puis la découverte de vastes champs d’oliviers. Pas de doute possible, nous sommes bien en Provence ! D’ailleurs, au moment où nous y étions les cigales commençaient à peine à chanter, histoire de nous mettre encore plus dans l’ambiance.

Petit Bessillon | Provence Verte
Le petit massif que l’on s’apprête à grimper

Lorsque nous débutons l’ascension de la crête du Petit Bessillon, c’est là que les choses commencent à se corser. Ça monte pas mal, mais rien de dangereux, si ce n’est quelques passages un peu vertigineux sur la fin lorsque l’on se rapproche du sommet. Une fois en haut, on profite de la vue et surtout d’un bon pique-nique bien mérité !

Après avoir repris des forces, il est temps d’entamer la descente, assez abrupte, au cours de laquelle on découvre à nouveau deux belvédères et leurs tables d’orientation pour profiter à nouveau d’un superbe panorama sur la Provence Verte. C’est magnifique !

Petit Bessillon | Provence Verte
Alexeï se cache quelque part sur cette photo…
Des Carmes au Petit Bessillon

ÉTAPE 4 | Le village perché de Pontevès

Enfin, avant de rejoindre Barjols, nous traversons à nouveau le charmant village de Pontevès pour découvrir les ruines de son château. Situé sur un promontoire rocheux, il offre une vue imprenable sur les vignobles et les massifs environnants.

N’hésite pas à te « perdre » dans les ruelles de ce petit village typique de Provence, c’est vraiment très agréable.

N’oublie pas de suivre le balisage rouge pour ne pas te tromper de sentier pendant la randonnée ou clique ici pour découvrir notre tracé exact.

Pontevès
Pontevès
La vue depuis le Château de Pontevès

— Baignade au Vallon Sourn

Après cette matinée longue et intense, quoi de mieux qu’une baignade rafraîchissante accompagnée d’une petite pause gourmande ? Direction, le Vallon Sourn, un oasis de fraîcheur entre Correns et Châteauvert, à environ 10 minutes en voiture de Barjols.
C’est ici que coule l’Argens, au pied des falaises de calcaire pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de haut ! Il n’est donc pas étonnant d’apprendre que le Vallon Sourn, très prisé par les grimpeurs du monde entier, offre de nombreuses voies d’escalade pour tous niveaux.

De notre côté, l’heure est à la baignade ! Alors, après avoir dégusté des crèmes glacées délicieuses et faites maison par la boulangerie Lafitau, avec des produits locaux et de saison, nous voilà prêts à goûter l’eau du Vallon. Je ne te cache pas qu’elle est assez fraîche, mais une fois habitué(e) c’est un véritable bonheur de pouvoir se détendre ici, particulièrement après toute une matinée à suer en plein soleil !

Le Vallon Sourn a vraiment bien été aménagé. Le site est très facilement accessible sans pour autant avoir été dénaturé et ça on apprécie beaucoup ! Il y a même un parking tout proche qui permet d’accéder aux plages en quelques minutes en longeant le fleuve. Personnellement, nous avons vraiment eu un gros coup de cœur pour la plage de la Grotte aux Fées, un véritable petit cocon de nature, paisible et ombragé.

Vallon Sourn

— Découverte du village de Cotignac

C’est à une vingtaine de kilomètres du Vallon Sourn, que se trouve le superbe village de Cotignac. Nous y étions déjà allés une première fois il y a quelques années et nous avions adoré. Cette fois encore le charme a opéré…

Cotignac, c’est un petit village provençal, niché au pied d’une falaise de tuf (80m de haut et 400m de long) surnommée « le Rocher ». Ce dernier abrite d’anciennes habitations troglodytes qu’il est aujourd’hui possible de découvrir pour une visite agréable et fleurie sur les hauteurs du village (tarif : 2€ | Clique ici pour connaître les horaires de visite).

Une balade très agréable que l’on prolonge jusque dans le centre du village en flânant dans ses ruelles colorées où se succèdent petits bistrots, restaurants, galeries d’art et boutiques d’artisans.

Ne manque surtout pas la place de la Mairie ainsi que le Cours Gambetta pour découvrir l’ambiance et l’essence même du village de Cotignac avec ses fontaines, son marché quotidien ainsi que ses cafés et restaurants. Un vrai bonheur !

Cotignac

Enfin, il ne faut surtout pas quitter Cotignac sans découvrir la Cascade sur la Cassole. L’idéal pour la découvrir est de se garer sur le parking situé juste avant l’office du tourisme. De là, face à l’office, il suffit de traverser la route et d’emprunter le chemin indiquant « Vallon Gai » juste avant le pont.
Compte environ 15 minutes de marche pour arriver jusqu’à cette petite merveille de la nature. Tu découvriras alors une cascade de 10 mètres de haut, entourée d’une végétation verdoyante, où les eaux de la Cassole se jettent dans un bassin vert-émeraude.
C’est un coin vraiment magnifique que l’on te conseille de découvrir le matin, en été, pour éviter d’y croiser trop de monde, mais aussi puisque c’est à ce moment-là que la lumière est la plus jolie.

Avant la prochaine étape, n’hésite pas à t’arrêter sur le bord de la route pour découvrir un beau panorama sur Cotignac. On distingue alors très bien le village, sa célèbre falaise de tuf ainsi que les tours sarrazines qui le surplombent, vestiges de l’époque féodale.

Cascade de Cotignac
Cotignac

Où dormir à Cotignac ?

Je risque de manquer de superlatifs pour décrire ce petit havre de paix où nous avons séjourné à Cotignac : la Bastide des Anges. En fait, c’est simple, c’est la plus belle et la plus agréable des maisons d’hôtes où nous avons eu l’occasion de séjourner.

Située au cœur de la nature varoise, cette bastide typiquement provençale est un véritable bijou ! La bâtisse en elle-même est sublime, vraiment typique de la région, mais les jardins et le lieu dans son ensemble sont tout simplement exceptionnels et constituent une véritable invitation à la détente. Entre la terrasse à l’ombre des mûriers, la piscine et son oliveraie, je crois qu’on ne peut pas faire mieux dans le genre maison d’hôtes idyllique !

La Bastide des Anges à Cotignac
La Bastide des Anges à Cotignac
La Bastide des Anges à Cotignac
Se réveiller le matin face à cette vue…

Cerise sur le gâteau, Brigitte, la propriétaire des lieux, est un amour. D’une extrême gentillesse, elle est aux petits soins pour ses invités qu’elle accueille chaleureusement dans sa bastide comme des membres de sa famille.

Si nous sommes plutôt du style à ne pas tenir en place et à toujours avoir envie d’enchaîner les visites pendant nos voyages/week-ends, je dois dire que c’est une des rares fois où nous n’étions pas pressés de découvrir la prochaine étape.
La Bastide des Anges est un endroit unique qui nous invite à prendre le temps et à simplement profiter du moment présent. On t’invite grandement à t’offrir un petit séjour là-bas si tu passes dans le coin.

À partir de 125€ la nuit, petit-déjeuner compris.

La Bastide des Anges à Cotignac
La Bastide des Anges à Cotignac
La Bastide des Anges à Cotignac

Où manger à Cotignac ?

Les restaurants ne manquent pas à Cotignac, il suffit simplement de se balader sur le Cours Gambetta pour s’en rendre compte. Parmi les plus connus : la Table des Coquelicots, les Trois Marches ou encore le Temps de Pose. À toi de choisir !

En revanche, si tu veux découvrir une excellente adresse, prisée par les locaux, pour boire une bonne bière, on a l’adresse qu’il te faut : la micro brasserie la Tuf. IPA pour monsieur, bière blanche pour madame, c’est toujours sympa de découvrir des produits locaux tout en profitant d’un cadre très agréable au cœur de Cotignac.

Leur petit plus, c’est que des concerts y sont régulièrement organisés et chanceux comme nous sommes, ce soir-là jouait le groupe Why Not ? qui nous ont offert une soirée magnifique en revisitant, à leur façon, de grands titres d’artistes célèbres tels qu’Amy Winehouse, Police, U2 et bien d’autres encore. L’ambiance était vraiment excellente, on en garde un très bon souvenir !

Note qu’il ne s’agit pas d’un restaurant, mais qu’il est possible de commander des plateaux charcuterie/fromage pour accompagner sa bière 😉

— Randonnée dans les Basses Gorges du Verdon

Une grande partie de notre deuxième journée en Provence Verte aura été consacrée à la découverte des Basses Gorges du Verdon qui relient le lac d’Esparron au lac de Sainte-Croix. Bien qu’on puisse les explorer en kayak ou en pédalo, randonner dans les gorges est une expérience vraiment agréable et qui permet de profiter de points de vue différents et à couper le souffle.

Au départ de Montmeyan Plage, à environ 5 minutes en voiture du village de Quinson, nous sommes partis randonner le long du Sentier du Garde Canal.

Basses Gorges du Verdon

Sentier du Garde Canal
(voir le tracé exact de notre randonnée)
Durée : ~ 3h — Distance : 10 kilomètres — Dénivelé : 300m

Cette randonnée magnifique longe pendant un long moment le Verdon, au pied des falaises, en suivant le sentier de l’ancien canal qui avait été aménagé sous Napoléon III. Il permettait à l’époque la desserte en eau de notre ville, Aix-en-Provence.

Si cette randonnée est moins exigeante que celle que nous avions fait la veille, certains passages peuvent quelque peu impressionner les personnes sujettes au vertige. Ceci dit, rien d’insurmontable non plus ! Des rambardes ont été installées le long du sentier, parfois assez étroit, pour une plus grande sécurité.

Pendant la première moitié de la balade, on se retrouve tantôt au ras de l’eau turquoise qui sillonne au milieu des gorges, tantôt en hauteur surplombant ainsi le Verdon pour des panoramas à couper le souffle. Prépare-toi à prendre beaucoup de photos car le paysage est juste incroyable ! On dit souvent que les Basses Gorges sont moins impressionnantes que les Gorges du Verdon, mais l’avantage c’est qu’elles sont surtout beaucoup moins fréquentées et, pendant la période estivale, c’est un véritable luxe !

Sentier du Garde Canal
Sentier du Garde Canal

Le long du sentier, on peut notamment découvrir l’abri du garde canal où se trouvent de nombreuses informations relatives à l’histoire du site. Après l’abri, il faut emprunter un tunnel de 120 mètres de long qui signe la fin de la première partie de cette randonnée le long du Verdon. Le tunnel n’est pas éclairé alors pense à prévoir une lampe torche ou, à défaut, le flash de ton smartphone qui a très bien fait l’affaire pour nous.

En sortant du tunnel, on découvre un paysage complètement différent. Nous sommes dans la partie la plus boisée du sentier, une véritable forêt enchantée se dresse sous nos yeux ! Le silence règne, c’est presque mystique. On ne s’attendait vraiment pas à découvrir ce type d’environnement ici, c’était une belle surprise !

Sentier du Garde Canal
Sentier du Garde Canal
Sentier du Garde Canal

Doucement, nous commençons à prendre de la hauteur jusqu’à arriver à la Chapelle Sainte-Maxime, puis après quelques mètres d’ascension supplémentaires, il est temps de redescendre pour rejoindre à nouveau la rivière. Attention aux genoux, ça descend sec !

Une fois en bas, on avait en tête de se baigner dans les eaux du Verdon pour se rafraîchir un peu avant la fin de la balade, mais impossible de rester plus de 5 secondes dans l’eau sans être littéralement paralysés, et pourtant nous n’y avons mis que les pieds ! On a découvert par la suite que la température de l’eau ici est toujours comprise entre 14 et 17°C, ça pique vraiment !

Si tu souhaites partir pour une balade plus tranquille, avec un dénivelé moins important, tu peux tout à fait choisir de n’emprunter que la section qui se trouve au plus près de l’eau, puis faire demi-tour avant le tunnel. C’est de toute façon la plus belle partie de cette randonnée 🙂

Enfin, n’oublie pas que si tu préfères découvrir les Basses Gorges du Verdon au fil de l’eau, tu peux également louer un canoë, un bateau électrique, un pédalo ou même un paddle chez Location Nautic, à Montmeyan Plage.


Après ces deux journées riches en découvertes, il est déjà temps de rentrer à Aix-en-Provence. L’avantage, c’est que nous sommes si proches de la Provence Verte que l’on sait déjà qu’on y retournera. Cette petite escapade était vraiment géniale et il nous reste encore de nombreux endroits à découvrir. Si tu connais un peu la région, n’hésite pas à nous faire part en commentaire de tes spots préférés en Provence Verte.

Saint-Martin-de-Pallières
Petit passage par Saint-Martin-de-Pallières sur la route du retour

Reportage réalisé en partenariat avec l’Office du Tourisme de Provence Verte & Verdon. Nous restons, bien entendu, libres de nos choix éditoriaux.

Retrouve-nous aussi sur Pinterest et n’hésite pas à épingler cet article pour le retrouver plus facilement.