VOUS LISEZ : Première fois au Japon : comment préparer son voyage ?
Partager

Asie, Japon

Première fois au Japon : comment préparer son voyage ?

En novembre dernier, nous sommes allés pour la première fois au Japon. Ce pays d’Asie de l’Est, d’une superficie de plus de 370 000 km², nous avons eu la chance de le découvrir à l’automne, une saison magnifique, douce et agréable où les paysages sont sublimés par les érables flamboyants.

Le Japon, ce pays qui en fait rêver plus d’un, est un archipel de près de 7000 îles qui se situe entre la mer du Japon et l’océan Pacifique. Composé de 47 préfectures, le Pays du Soleil Levant constitue l’un des endroits les plus peuplés au monde avec 334 habitants par km². Assez incroyable, surtout quand on s’amuse à comparer ces chiffres avec ceux du Canada par exemple, un territoire de près de 10 millions de km² avec une densité de 4 habitants par km². Autant te dire que le Japon est une vraie fourmilière géante ! Pourtant, l’atmosphère, même à Tokyo, n’est pas si oppressante qu’on pourrait l’imaginer. Ses habitants sont tellement discrets, polis et respectueux, qu’il est même bien plus agréable de se balader dans la capitale japonaise plutôt qu’à Paris.

Le Pavillon d'Or de Kyoto
Kyoto et son Pavillon d’Or

À mi-chemin entre les traditions et la modernité, le Japon offre un dépaysement aussi bien culturel que visuel ou gustatif. Un véritable voyage pour les sens et l’esprit qui a rendu cette exploration si particulière et inclassable.

Pour t’aider à préparer à ton tour un voyage au Japon, nous t’invitons à lire cet article qui réunit tous les conseils concernant notre propre préparation.

| Les formalités à connaître avant un voyage au Japon

LE VISA

Aucune demande de vise n’est nécessaire pour les ressortissants français, belges, canadiens et suisses tant que la durée de leur séjour n’excède pas les 3 mois soit 90 jours au total.
Pour un voyage de plus de 3 mois, il te faudra faire une demande de visa, depuis ton pays de résidence, auprès de l’ambassade du Japon.

Préparer son voyage au Japon
Dans les rues de Tokyo

Dans le cadre de ton voyage de moins de 90 jours au Japon, les seuls documents dont tu auras besoin sont :

Un passeport en cours de validité.
Celui-ci ne doit pas nécessairement être valable jusqu’à 3 ou 6 mois après ta date de retour (comme c’est parfois le cas pour certains autres pays), néanmoins sa date d’expiration doit couvrir toute la durée du séjour.

Un billet d’avion retour ou la preuve que tu quitteras le Japon sous 90 jours. Si tu ne rentres pas chez toi après ton voyage au Japon, dans le cadre d’un tour du monde par exemple, il faudra pouvoir présenter un billet de continuation. 

Dans le cas où tu voudrais à la fois travailler et voyager au Japon, tu peux faire la demande d’un visa vacances-travail (PVT) qui te permettra de rester 1 an sur le territoire tout en travaillant légalement. C’est notamment ce que nous avons fait pour le Canada.

✢ LE PERMIS DE CONDUIRE

Si tu prévois de louer un véhicule pour découvrir le Japon, lis bien ce qui suit.

Lorsqu’on loue une voiture à l’étranger, il est parfois nécessaire de faire une demande de permis de conduire international. Alors, on va te faire gagner du temps : dans le cadre de ce voyage, il est inutile de faire cette démarche puisque le permis de conduire international délivré en France n’est pas reconnu au Japon (c’est aussi le cas pour la Belgique et la Suisse d’ailleurs).
Pour pouvoir conduire en toute légalité sur l’archipel nippon, il est donc nécessaire de te munir de ton permis national français (le petit papier rose si t’es un ancien) qui devra absolument être traduit à ton arrivée sur le territoire dans un bureau de la Japan Automobile Federation. Une formalité administrative qui coûtera ¥3000 soit environ 24€.

Certaines agences de voyage proposent ce service, mais cette démarche devra s’effectuer plusieurs semaines au préalable, depuis ton pays de départ. Il faut savoir que cette option, qui demande un plus grand délai, est également plus coûteuse.

Préparer son voyage au Japon

✢ LES PRISES DE COURANT

N’oublie pas de prévoir un adaptateur dans ta valise ! Comme aux États-Unis, les prises électriques japonaises sont de type A.

La tension électrique est de 100 volts et utilise deux fréquences : 50 Hz à l’est et 60 Hz pour l’ouest du pays.

✢ LA DEVISE

L’unité monétaire du Japon est le Yen (JPY).
1€ = ¥121,065
[Source : xe au 23 février 2020]

✢ DÉCALAGE HORAIRE ENTRE LA FRANCE & LE JAPON

En hiver, le Japon est en avance de 8 heures sur la France :
lorsqu’il est 10h à Paris, il est 18h à Tokyo.
En été, il n’y a plus « que » 7h de différence entre les deux pays :
lorsqu’il est 10h en France, il est 17h au Japon.

Préparer son voyage au Japon
Tokyo depuis la Skytree, la deuxième tour la plus haute au monde !

✢ LA LANGUE

La langue officielle au Japon est le japonais (dingue, je sais !).

Les deux langues étrangères les plus parlées sont l’anglais et le mandarin.
Cependant, tu constateras très vite qu’il n’est pas toujours évident de trouver des personnes parlant la langue de Shakespeare couramment. Mais parfois, notamment dans les gares, le personnel dispose de petits traducteurs portatifs permettant de transposer leurs propos dans n’importe quelle langue.

✢ LES VACCINS À FAIRE POUR LE JAPON

Contrairement à d’autres pays d’Asie, aucun vaccin n’est obligatoire pour le Japon. Il est simplement recommandé d’être à jour dans son calendrier vaccinal.

Si tu prévois un séjour prolongé dans une zone tropicale ou rurale, notamment pendant la saison des pluies (de mi-juin à mi-juillet), le vaccin contre l’encéphalite japonaise peut être recommandé. Mais, encore une fois, rien n’est obligatoire.

Mont Fuji
Le Mont Fuji au-dessus d’une mer de nuages

| Réserver son billet d’avion pour le Japon

Comme d’habitude, tu le sais si tu nous lis régulièrement, nous passons par Skyscanner pour comparer et réserver nos billets d’avion.

Il est très rare que nous réservions nos vols aussi longtemps à l’avance, mais cette fois-ci nous les avons booké pratiquement 6 mois avant notre départ.
En surveillant le prix des billets régulièrement nous avons pu trouver des vols vraiment très abordables pour Tokyo, soit 600€ par personne, au départ de Marseille, avec une petite escale à Londres.

Réserve ton billet pour Tokyo

Préparer son voyage au Japon
Tokyo by night

| Se déplacer au Japon

De manière générale, nous adorons les road trip et, la plupart du temps, la voiture est notre moyen de transport privilégié pendant nos voyages. Partant avec des amis, on avait vraiment envie de faire de même pour le Japon : louer un van et parcourir les routes de l’archipel nippon.

Au final, ça ne s’est pas fait et tant mieux ! Nous avons plutôt opté pour le train et je dois dire que c’était vraiment la solution la plus économique et la plus pratique pour nous.

✢ PARCOURIR LE JAPON EN VOITURE

Beaucoup de touristes décident de louer une voiture pour visiter le Japon. Financièrement, ce n’est pas forcément l’option la plus avantageuse, mais elle permet davantage de liberté et de flexibilité, dans le cas où ce voyage au Japon serait davantage tourné vers des zones rurales.
En ville, conduire une voiture peut vite se révéler cauchemardesque : trafic, coûts des parking, stress, etc.

Il faut également prendre en compte les démarches à faire pour pouvoir conduire sur le territoire avec un permis valide (comme mentionné plus haut). Ces démarches ne sont pas très compliquées, mais il est important de les connaître avant le départ.

LA CONDUITE AU JAPON

En ce qui concerne la conduite, les Japonais sont relativement prudents et le code de la route est bien respecté. Cependant, une petite différence de taille est à noter : comme en Angleterre, la conduite se fait à gauche au Japon. Il est donc très important de s’accorder un petit temps d’adaptation car c’est assez surprenant au début.

LES PANNEAUX DE SIGNALISATION

Dans les grandes villes, les inscriptions sur les panneaux sont en japonais et sont aussi adaptées à notre propre alphabet. En revanche, dans les campagnes, ça se complique un peu puisque les panneaux routiers sont exclusivement en japonais. L’utilisation d’un GPS (ou de Google Maps sur ton smartphone) est donc particulièrement recommandé.

Préparer un voyage au Japon

LE BUDGET D’UNE VOITURE DE LOCATION AU JAPON

Comme partout, le budget d’une location varie en fonction du type de véhicule, de sa durée, de la saison ou du lieu de restitution du véhicule. Comparé au train, notamment avec le JR Pass, la voiture n’est pas considérée comme un moyen de transport économique au Japon.

À titre d’exemple, il faut compter environ  ¥8 000 par jour (70€) pour une voiture compacte. Il faut ajouter à cela environ ¥1 000 par jour (8€) d’assurance obligatoire ainsi que les frais d’essence (le litre revient en moyenne à ¥141 soit 1,17€), de parking et de péages (très chers au Japon).
Par exemple, un trajet Tokyo-Kyoto revient à plus de ¥10 000 (soit environ 80€).

Au final, louer une voiture chiffre très vite au Japon. Et cela reste sans grand intérêt si, comme nous pour une première fois au Japon, ton itinéraire comprend plus de grandes villes que de zones rurales.

Kyoto
Dans le Kyoto traditionnel

✢ PARCOURIR LE JAPON EN TRAIN

Utiliser le train pour explorer le pays est une des manières les plus répandues de voyager au Japon. C’est pratique, c’est économique (j’ai pas dit cheap non plus) et c’est franchement cool !
Il faut savoir que le réseau ferroviaire japonais est l’un des plus efficaces au monde. Là-bas, les trains sont rapides, fréquents et surtout, ils sont toujours à l’heure (coucou la SNCF).

Nous avons donc opté pour cette option et nous n’avons eu aucun problème pour rejoindre les différentes étapes de notre itinéraire. On pensait qu’opter pour ce type de transport avec deux grosses valises allait être un peu sport, mais tout est prévu pour faciliter la vie des voyageurs et finalement j’ai trouvé le train moins contraignant que la voiture !

Kyoto

Au Japon, c’est le réseau Japan Railways (la compagnie nationale) qui dessert tout le pays. Elle comprend 6 compagnies ferroviaires différentes.
Il existe aussi des lignes privées dans chaque grande ville.

Sache qu’il est possible d’acheter des titres de transport directement sur place dans les distributeurs automatiques des gares, mais l’option la plus intéressante pour les touristes étrangers reste, dans la majorité des cas, d’acheter le JR Pass avant d’arriver au Japon.

QU’EST-CE QUE LE JR PASS ?

Le JR Pass, c’est un forfait proposé par la compagnie Japan Railways et réservé uniquement aux touristes étrangers. Avec ce pass, tu peux te déplacer en illimité sur tout le réseau JR (train, métro, bus et ferry).

Si tu prévois de faire de nombreux déplacements pendant ton voyage au Japon, il permet alors de réaliser des économies considérables. C’est également un bon moyen de gagner du temps puisque tu n’auras pas besoin d’acheter systématiquement un titre de transport dès que tu souhaites prendre le train.

OÙ SE PROCURER LE JR PASS ?

Pour obtenir ton JR Pass, tu devras t’y prendre plusieurs jours voire semaines avant ton départ au Japon. Tu recevras alors, à ton domicile, un voucher qu’il te faudra échanger lorsque tu seras sur le territoire japonais. Nous, on l’a fait directement à l’aéroport en descendant de l’avion, mais tu peux aussi le faire dans une gare.

Nous avons présenté nos passeports, nos vouchers ainsi que le formulaire que nous avons eu à remplir sur place, puis on nous a remis nos JR Pass en échange. Il est possible de l’activer dès ton arrivée ou de choisir la date à partir de laquelle tu souhaites commencer à utiliser ton JR Pass.

Lors de l’achat du JR Pass en ligne, il est possible de sélectionner sa durée de validité : 7, 14 ou 21 jours selon la durée de ton voyage au Japon et/ou de l’itinéraire choisi.

Si tu passes 15 jours au Japon, mais que tu prévois de rester toute la première semaine à Tokyo, tu n’as peut-être pas besoin de prendre un JR pass de 14 jours, mais plutôt de 7 à compter du jour où tu quitteras la capitale.

Pour de plus longs séjours, qui doivent cependant être inférieurs à 90 jours, sache qu’il est possible de cumuler plusieurs JR Pass. 

Après la durée, il faudra aussi choisir la classe désirée :
Green class : la première classe
Ordinary : la classe économique.
C’est cette dernière que nous avons choisi et il n’y a franchement rien à dire ! Les wagons sont beaucoup plus confortables et spacieux que ceux de nos trains français.

COMBIEN COÛTE LE JR PASS ?

Tarifs du JR Pass par adulte Green Class Ordinary
JR Pass 7 jours ¥ 39 600 (295€) ¥ 29,650 (245€)
JR Pass 14 jours ¥ 64 120 (525€) ¥ 47,250 (387€)
JR Pass 21 jours  ¥ 83 390 (683€) ¥ 60,450 (495€)

Il existe plusieurs sites permettant d’acheter ton JR Pass en ligne. Nous sommes personnellement passés par celui-ci.

LE JR PASS EST-IL VRAIMENT RENTABLE ?

Même si le budget peut paraître important, le JR Pass reste l’option la plus économique pour voyager au Japon.

Pour t’en assurer, tu peux « t’amuser » à calculer s’il sera rentable en fonction de l’itinéraire que tu as prévu, en additionnant les coûts à l’unité de chacun de tes trajets. Pour t’aider dans cette tâche fastidieuse, tu peux passer par le site Hyperdia, qui te sera d’ailleurs bien utile une fois au Japon.

À moins de rester pendant toute la durée de ton séjour à Tokyo, tu constateras que le JR Pass semble être amorti dès lors qu’on effectue les trajets suivants : transfert aéroport-Tokyo + trajet de Tokyo à Kyoto. 

Kyoto

Bref, tu l’auras compris, on ne regrette vraiment pas d’avoir choisi ce mode de transport pour notre voyage au Japon. C’était financièrement plus intéressant, mais surtout cela nous a permis de découvrir une nouvelle façon de voyager. Et puis, on ne pouvait pas aller au Japon sans monter à bord du fameux Shinkansen, avec son profil ultra moderne et effilé, il s’agit de l’équivalent de notre TGV (en mieux !).

Shinkansen
Le Shinkansen

| Les moyens de paiement

Il est bien sûr possible d’utiliser sa carte bancaire lors d’un voyage au Japon, mais cette pratique n’est pas aussi courante qu’en France et elle est parfois refusée dans certains commerces.

Au Japon, 80% des transactions se règlent en espèces. On te conseille donc d’échanger le plus de yens possible car il est impératif de toujours en avoir sur soi.

Personnellement, on ne passe plus par des bureaux de change depuis longtemps puisqu’avec notre carte N26 nous n’avons aucun frais lorsque nous retirons à l’étranger. Bien sûr, les distributeurs automatiques de billets prennent souvent une petite commission, mais c’est toujours plus avantageux pour nous que de changer nos euros à l’aéroport et au moins, on n’a plus besoin de se balader avec une somme d’argent trop importante sur nous.

| Utiliser internet au Japon

Pour trouver une connexion internet au Japon, tu peux te connecter aux nombreux réseaux wifi disponibles dans les bars, les restaurants, les hôtels, les boutiques et même les trains.

Cependant, malgré ce que l’on pourrait croire, le wifi au Japon n’est pas toujours hyper rapide et il est alors parfois nécessaire de trouver une meilleure solution si tu souhaites disposer d’internet à tout moment.

De notre côté, nous avons opté pour la location d’une pocket wifi, un petit boîtier à transporter sur soi pour se connecter en wifi sur son smartphone. Il faut compter environ ¥6 000 (50€) pour 10 jours. Dans notre cas, nous étions 5 dessus donc nous avons pu partager les frais.

Il est aussi possible d’opter pour une carte SIM Data, attention cependant, elle ne permet pas de passer des appels ou d’envoyer des messages, mais seulement d’être connecté à internet. Cette solution implique impérativement que ton smartphone soit débloqué. 

Tokyo
La vue depuis notre chambre d’hôtel à Tokyo

| L’hébergement au Japon

Il existe au Japon de très nombreuses possibilités d’hébergement. Souvent réputé cher, il existe néanmoins plusieurs options permettant de réduire les coûts au maximum.

✢ AIRBNB

De notre côté, nous avons opté pour Airbnb pendant pratiquement toute la durée du voyage. Ce type d’hébergement nous a permis d’économiser un peu puisque, voyageant en groupe, nous partagions le prix des locations. Donc penses-y, Airbnb reste un type d’hébergement très intéressant financièrement.

Clique ici pour réserver ton hébergement avec Airbnb et tu économiseras 43€ sur ta première réservation (si tu es déjà inscrit(e), il te suffit de créer un nouveau compte avec une adresse mail différente pour profiter de la réduction).

Team Lab Tokyo
Camille au teamLab Borderless

✢ HÔTELS

Pour nos derniers jours au Japon (les seuls pour lesquels nous n’avions pas réservé d’hébergement avant notre départ), nous avons trouvé une super offre.

Nous avons dormi dans un des hôtels du groupe APA, à 2 minutes à pied de la station de métro Otsuka. Notre chambre était minuscule mais les Japonais savent très bien optimiser l’espace et rendre fonctionnelle même la plus petite des chambres. Et surtout, je dois dire que si on a particulièrement apprécié cet hôtel, c’est pour la superbe vue que nous avions sur Tokyo depuis notre chambre. Un hôtel de ce type dans une des plus grandes villes au monde pour une quarantaine d’euros la nuit, on valide complètement !

Je ne sais pas comment un tarif pareil a été possible à Tokyo, mais je peux vous dire qu’on en a bien profité. L’hôtel étant tout récent, on a probablement dû bénéficier d’une offre promotionnelle.

Réserver l’APA Hotel Otsuka

Trouver un hôtel au Japon

Hiroshima
Hiroshima

✢ LES RYOKAN

Le ryokan, c’est l’hébergement traditionnel du Japon par excellence.
Ces auberges reflètent la tradition japonaise et constituent une réelle invitation à prendre son temps et à apprécier l’instant présent.
Les chambres sont généralement dotées de tatamis, de cloisons en papier de riz, de futons, de tables basses et d’alcôves.
Des yukata, sorte de kimono léger, sont souvent laissés à la disposition des clients pour plus de confort. Autre avantage à dormir dans un ryokan : ils se trouvent souvent à proximité d’onsen, ces sources chaudes japonaises que tous les touristes rêvent de tester.

La demi-pension est généralement comprise dans le prix du ryokan. Petit-déjeuner et dîner sont donc inclus et font partie intégrante de l’expérience. Les dîners sont servis très tôt, vers 17h, et permettent de découvrir un éventail de saveurs japonaises. Une expérience gastronomique unique et très appréciée des voyageurs.

D’un point de vue financier, les ryokan ne sont pas forcément les logements les plus abordables, mais les prix varient significativement selon la région. Ainsi, il faudra compter entre ¥10 000 et ¥30 000 (entre 82€ et 250€) par nuit et par personne pour séjourner dans un ryokan.

✢ LES MINSHUKU

Ce sont un peu les équivalents de nos chambres d’hôtes. Séjourner dans ces maisons traditionnelles te donne l’opportunité de loger chez des locaux et de partager la vie quotidienne d’une famille japonaise. 

Les chambres ressemblent à celles des ryokan, dans une version un peu moins chic, et les salles de bains sont communes. Il n’est donc pas rare de devoir se laver à plusieurs dans les bains traditionnels, les japonais n’étant pas très pudiques à ce niveau-là.

Les minshuku existent un peu partout au Japon, mais ils sont surtout présents dans les zones rurales, à proximité des endroits touristiques comme les stations de ski ou les onsen.

Une nuit en minshuku coûte entre ¥5000 et ¥10 000 (entre 40 et 80€) et inclut parfois le dîner ainsi que le petit-déjeuner.

Kyoto
La nature japonaise à quelques pas de Kyoto

✢ LES HÔTELS CAPSULES

Ce concept vit le jour à Osaka en 1979. À l’origine, les hôtels capsules étaient destinés aux travailleurs qui rataient le dernier train pour rentrer chez eux. Ces hôtels leur permettaient alors de trouver un endroit où dormir à moindre coût, tout en étant proche de leur lieu de travail pour le lendemain.

Ce genre d’hôtel attire aujourd’hui de plus en plus de touristes séduits par ce concept des plus insolites et les prix parfois avantageux. 

Les « chambres » sont en réalité des sortes de caissons de deux mètres de long et un mètre de large ne pouvant contenir qu’un lit, un réveil et parfois une télé. Claustrophobes s’abstenir !

Comme tu t’en doutes, douches et toilettes sont communes et souvent les dortoirs ne sont pas mixtes. À l’origine, les hôtels capsules étaient exclusivement réservés aux hommes et, encore aujourd’hui, certains refusent l’accès aux femmes. Pas top quand on voyage en couple !

Les hôtels capsules se trouvent généralement dans les grandes villes, à proximité des gares et des stations de métro, ce qui est plutôt pratique. Pour y dormir, il faudra débourser entre ¥2000 et ¥6000 (entre 15 et 50€).

Osaka
Osaka et sa célèbre tour

✢ LES MANGA CAFÉS | MANGA KISSA

Ces librairies consacrées aux manga offrent la possibilité à leur clientèle de réserver des cabines pour la nuit.

Si, à l’origine, ces lieux étaient réservés aux fans de manga, le concept a, par la suite, évolué en cybercafé et aujourd’hui en « hôtel » bon marché. 

Alors d’accord, le confort n’est pas vraiment au rendez-vous, mais l’avantage c’est qu’il constitue une forme d’hébergement vraiment peu coûteuse pour les personnes voyageant avec un petit budget. Des tarifs à l’heure sont même proposés, pratique dans le cas où on aurait un vol à prendre très tôt le matin, autant ne pas payer une nuit complète dans un hôtel hors de prix et opter pour un manga café.

Tu as compris, ce n’est clairement pas le grand luxe, mais c’est un bon plan pour dormir sans avoir à vendre un rein quand on voyage avec un petit budget ou simplement pour les curieux qui voudraient tester une expérience que l’on ne peut vivre qu’au Japon !

Pour 12h, il faudra compter environ ¥1800 soit environ 15€.

✢ LES SHUKUBŌ

Pour une immersion totale dans la vie des moines, rendez-vous dans un shukubō. Il s’agit en réalité de logements situés dans des temples bouddhistes !

Ces logements insolites sont ouverts à tous, à condition de respecter les règles de vie des moines. Au-delà d’un hébergement, c’est surtout le genre d’endroit où l’on vient pour se détente, vivre une expérience hors du commun et découvrir un aspect de la vie culturelle locale.

Les chambres sont aménagées dans la plus pure tradition japonaise avec du mobilier en bois et un futon en guise de lit. La salle de bain et les toilettes font partie des pièces communes.

Il faut savoir que les repas sont exclusivement végétariens et qu’ils se prennent très tôt. Le matin, il est possible d’assister à la prière ou de participer à une séance de méditation, mais attention, le réveil sonne à 6h dans les temples ! Un (petit) prix à payer pour vivre une expérience rare !

On retrouve des shukubō un peu partout au Japon, mais c’est autour du Mont Koya, près d’Osaka, que la concentration de shukubō est la plus importante.

Les tarifs varient d’un temple à l’autre, mais il faut compter environ ¥20 000 (soit plus de 150€) pour une chambre double dans un shukubō.

✢ LES LOVE HÔTELS

Si, au départ, les Love Hôtels étaient réservés aux couples souhaitant profiter d’un moment d’intimité en louant une chambre à l’heure ou pour une nuit, il semblerait que le concept séduise de plus en plus de touristes.

Les chambres des Love Hôtels sont généralement décorées autour d’un thème précis et sont très spacieuses. Grande télévision, jacuzzi, mini-bar, lit king size, tout y est !

Aujourd’hui, de plus en plus de Love Hôtels décident de se diversifier et proposent ainsi des soirées filles pour célébrer des anniversaires ou un enterrement de vie de jeune fille.

Les Love Hôtels sont finalement des hôtels comme les autres avec parfois bien plus de confort qu’un hôtel standard et des tarifs pourtant moins exorbitants.

Osaka
Osaka, la rebelle

| Quand partir au Japon ?

Le Japon étant un archipel longiligne s’étirant du nord au sud sur plus de 3000km, il connaît d’énormes différences climatiques.
En fait, pour te donner une petite idée de la situation, le nord du Japon se trouve sur la même latitude que la ville de Québec et le sud se trouve sur la même latitude que Cuba, deux endroits aux climats complètement opposés.

Quand partir au Japon ?
La lanterne de papier la plus grande du Japon

✢ PETIT APERÇU DES TYPES DE CLIMAT PAR RÉGION

L’île la plus septentrionale du pays, Hokkaidō, située à proximité de la Sibérie, se trouve dans une zone de climat subarctique, mais se caractérise par un climat tempéré continental. Les chutes de neige y sont nombreuses en hiver et les étés sont en général doux et secs. Alors que le centre de l’île principale de Honshu (Tokyo, Kyoto ou Osaka) se caractérise par un climat subtropical humide avec des hivers doux et secs et des étés humides et chauds.

Dans le sud de l’île de Honshu et dans les îles de Shikoku et Kyushu, le climat est tempéré avec des hivers doux et des étés excessivement chauds et pluvieux.
Enfin, du côté de l’archipel des îles Ryūkyū, le climat est tropical avec des températures plus élevées que dans le reste du Japon, et ce, tout au long de l’année. L’hiver, les températures descendent rarement en-dessous de 16°C. 

✢ LES SAISONS AU JAPON

Si nous n’avons visité le Japon qu’en automne, j’imagine que chaque saison offre son lot d’avantages et d’inconvénients et il est donc difficile de conseiller une période plutôt qu’une autre pour s’y rendre, d’autant plus que cela dépend également de tes envies et de ce que tu as envie d’y voir.

Néanmoins, voici les principales caractéristiques des 4 saisons du Japon :

L’HIVER AU JAPON

En hiver, les températures, selon les régions, peuvent être très basses. Ainsi, voyager au Japon en hiver sera surtout l’occasion de contempler des paysages enneigés magnifiques et de profiter des joies des sports d’hiver dans les stations de ski japonaises.
En revanche, il faut tout de même savoir que le froid et la neige ne sévissent pas partout sur le territoire à cette période-là de l’année et les îles Ryūkū, proches de Taïwan, offrent ainsi des températures clémentes même en hiver.

LE PRINTEMPS AU JAPON

Le printemps est clairement la saison la plus touristique au Japon ! Les touristes viennent du monde entier pour découvrir les cerisiers en fleurs, un spectacle incroyable qui s’étend du mois de mars jusqu’au mois de mai, selon les régions. À ce moment-là de l’année, les températures sont agréables et il y a généralement peu de précipitations.

L’inconvénient, c’est que l’affluence touristique est telle que les prix (transports, hôtels, etc.) augmentent considérablement au printemps. Et surtout, il faut donc s’attendre à voir beaucoup, beaucoup de monde dans les zones les plus touristiques.

L’ÉTÉ AU JAPON

L’été japonais est généralement synonyme d’humidité et de chaleur extrêmes. Il s’agit de la saison des pluies au Japon, une période qui rend l’atmosphère particulièrement insupportable dans les grandes villes. La seule région épargnée par cette chaleur ambiante est l’île d’Hokkaidō où les étés sont plus agréables et moins pluvieux. 
À cette période-là, de juin à septembre, c’est également la saison des typhons au Japon. La totale quoi !

Toutes ces caractéristiques, finalement peu attractives, ont l’avantage de faire baisser les prix sur l’archipel. Les billets d’avion seront donc généralement moins chers à ce moment-là, tout comme les hébergements.

L’AUTOMNE AU JAPON

Comme le printemps, l’automne est l’une des meilleures périodes pour venir découvrir le Japon. Les températures sont douces, les précipitations se font plus rares et les érables ainsi que les ginkgos se parent de leurs plus belles couleurs. 

C’est cette saison que nous avons choisi pour découvrir le Japon pour la première fois et je peux te dire qu’on ne regrette vraiment pas ! Les paysages y sont magnifiques à ce moment-là de l’année et la météo aura été plus que clémente avec nous. Depuis notre PVT au Canada, l’automne est vraiment devenue notre saison préférée !

Automne au Japon
Lac Kawaguchi

| Notre itinéraire au Japon

Pour notre première fois au Japon, on avait envie de découvrir les incontournables de l’archipel. Nous avons donc suivi un circuit classique, davantage axé sur les grandes métropoles japonaises.
Après coup, et même si nous avons adoré chacune de ces villes, je trouve qu’on aurait dû rajouter un peu plus de nature à cet itinéraire. Après deux semaines à aller de grandes villes en grandes villes, explorer des zones plus rurales nous aurait beaucoup plu. J’imagine que l’on devra donc y retourner pour pallier à ce petit problème 😉

Voici donc notre itinéraire pour ce premier voyage au Japon :

Jour 1 à 4 – Tokyo
Jour 5 et 6 – Mont Fuji
Jour 7 à 9 – Kyoto

Jour 10 – Nara
Jour 11 – Osaka
Jour 12 – Hiroshima
Jour 13 à 15 – Tokyo

Tokyo
Un petit air de New York

| Budget pour un road trip au Japon ?

Ce voyage, d’une durée de deux semaines, au Japon nous aura coûté 4200€ à deux, soit 2100€ par personne, sans nous priver. C’est toujours plus ou moins ce que nous avons l’habitude de dépenser en vacances.
Si l’on compare avec nos vacances dans les Dolomites, ce séjour italien à un coût journalier plus important que notre voyage au Japon. On imagine toujours le Japon comme étant une destination très chère, mais finalement cela ne revient pas plus cher que de passer autant de temps quelque part en Europe.

Budget voyage au Japon

| Quelles sont les bonnes manières à adopter au Japon ? Les faux-pas à éviter ?

En tant qu’européen, découvrir le Japon fut un véritable choc culturel. Tout y est si différent ! Et surtout, certains actes, qui peuvent paraître anodins pour nous, sont parfois mal vus dans la culture japonaise. Pour éviter les impairs, voici quelques recommandations à suivre pendant ton voyage au Japon :

– Ne pas fumer dans la rue sauf dans les zones prévues à cet effet
– Se positionner à gauche dans les escalators pour laisser passer les gens à droite (sauf à Osaka où c’est l’inverse).
– Se placer en file indienne quand on attend le bus, le train ou le métro et laisser sortir les gens avant de rentrer.
– Ne pas manger dans la rue. C’est juste du bon sens en fait, mais en France, on ne connaît pas trop ça…
– Éviter de se moucher en public.
– Ne pas s’embrasser en public.

Osaka
Osaka et son château, au loin

– Éviter de parler dans le métro ou de regarder les gens dans les yeux. Tu remarqueras que personne ne te dévisage dans le métro japonais, qu’est-ce que c’est agréable !
– Se déchausser à l’entrée de certains restaurants, appartements…
– Pour saluer quelqu’un, on s’incline simplement en évitant tout contact physique.
– Ne pas planter ses baguettes verticalement dans la nourriture, ne pas les lécher, ne pas les croiser… Il y a de très nombreuses coutumes à respecter en matière de nourriture et plus spécialement concernant les baguettes.
– Les onsen sont la plupart du temps interdits aux personnes tatouées.
– Utiliser ses deux mains pour donner ou recevoir quelques chose.
C’est notamment le cas lorsque l’on paye en carte bancaire, il faudra alors tendre la carte des deux mains et pas d’une seule comme on a tendance à le faire chez nous.

Il y en a encore plein d’autres évidemment, mais c’est déjà un bon début ! N’hésite pas également à apprendre quelques mots de japonais avant ton voyage, c’est une démarche que les japonais apprécient beaucoup.

Mont Fuji
Le mythique Mont Fuji

On espère vraiment que cet article pourra t’aider à y voir plus clair et qu’il te donnera un petit coup de pouce pour organiser ton voyage au Japon. N’hésite pas à nous poser des questions en commentaire ou à nous écrire à l’adresse suivante : contact.ouramdream@gmail.com.

D’autres ressources utiles pour préparer ton voyage au Japon :
Gaijin au Japon
Kanpai
Vivre le Japon
Asian Wanderlust
Ambassade du Japon


Retrouve-nous aussi sur Pinterest et n’hésite pas à épingler cet article pour le retrouver plus facilement.